Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 19Article 574561

Politique of Friday, 19 February 2021

Source: mimimefoinfos.com

Vie de partie: vague de sanctions disciplinaires au sein du MRC

Maurice Kamto leader du MRC Maurice Kamto leader du MRC

En moins d'une semaine, deux militants du Mouvement de la Renaissance Camerounaise, la CRM ont été suspendus par le parti dirigé par le professeur Maurice Kamto.

Alex Ngupi et Auréole Tchoumi ont été reconnus coupables par le comité de médiation et d'arbitrage de la CRM de désobéissance, pour avoir tenu des propos haineux et des déclarations désobligeantes à l'encontre de membres haut placés du gouvernement au Cameroun.

Selon Tabi Johnson, membre du comité de médiation et d'arbitrage, "Il n'y a pas de communauté sans discipline. Depuis quelque temps, nous avons remarqué que certains de nos militants font et disent des choses qui ne sont pas à leur place. Vous ne pouvez pas imaginer que certains militants représentent le parti dans une maison de presse sans le consentement de la hiérarchie et du département de la communication ? Il dit qu'il est totalement déçu.


Tabi Johnson, qui est également le 4e vice-président national du parti CRM, ajoute qu'"il est temps que le parti prenne des mesures pour instaurer la discipline avant que les choses ne dérapent. Nous avons envoyé des signaux d'avertissement à tous les militants, dans le pays et à l'étranger, pour qu'ils respectent les règles disciplinaires du parti".

Interrogé sur le fait de savoir si des mesures disciplinaires strictes ne vont pas effrayer certains militants et éventuellement affaiblir le parti qui est arrivé en deuxième position lors de l'élection présidentielle de 2018 au Cameroun, Tabi Johnson déclare que "la CRM est comme une église catholique. Si la discipline n'est bonne pour personne, il ou elle peut partir et quand il ou elle est prêt(e) à respecter les règles, il ou elle peut revenir".

Selon certains observateurs, certains militants du parti CRM sont violents et indisciplinés dans leurs activités politiques.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter