Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 02Article 553552

Politique of Monday, 2 November 2020

Source: camerounweb.com/cameroun-info.net

Vie de parti: Joshua Osih se prononce sur le 'conflit' qui l'oppose à Michel Nintcheu

Hon. Joshua Osih, 1er vice-président national du Front social-démocrate d'opposition, SDF, a réfuté les allégations selon lesquelles il serait en conflit avec l'hon. Jean Michel Nintcheu, président régional Littoral du parti.

S'exprimant à Yaoundé le dimanche 1er novembre 2020, Joshua Osih a déclaré que le SDF est un parti bien structuré, raison pour laquelle il a survécu au cours des 30 dernières années.
«Il n'y a absolument aucun conflit entre l'hon. Nintcheu et moi. Il n'y a pas de conflit entre le parti et l'exécutif du Littoral. Nous avons un parti politique très bien organisé. Je pense qu'il n'y a pas d'autre parti politique aussi bien organisé que le SDF; sinon, nous ne resterons pas debout après 30 ans », a déclaré Joshua Osih. Et d’ajouter «Nous avons une hiérarchie. Nous avons le président national et les vice-présidents, et après que nous avons le Comité exécutif national, NEC, vous avez les comités exécutifs régionaux. Il n'y a donc absolument aucun problème de malentendu, car le comité exécutif national donne des orientations aux différentes régions qui à leur tour donnent des orientations aux circonscriptions. Nous sommes bien structurés et bien organisés. »

Il déclare que les tenants de cette thèse perdent leur temps.

"Il n'y a absolument aucun problème en ce qui me concerne, en ce qui concerne le SDF, il n'y a aucun problème entre nous", a-t-il fait savoir.

Alors que Joshua Osih avait éloigné les militants de SDF des manifestations du 22 septembre appelées par le Mouvement de la renaissance du Cameroun du professeur Maurice Kamto, l’Hon. Nintcheu a publié une déclaration appelant ses pairs à raviver les années 1990 du parti, caractérisé par des manifestations pacifiques pour renverser le régime du président Paul Biya et installer le changement.
«Le SDF doit reprendre le leadership de la lutte pour le changement! Nous devons reprendre les manifestations pacifiques de rue pour la revendication et la protection des droits fondamentaux du citoyen ainsi que sur les grandes affaires courantes.» avait-il déclaré dans une lettre ouverte à ses camarades du SDF.

Nintcheu ouvre son épître en reconnaissant que tout parti politique qui se veut démocratique a ses propres tendances et mouvements internes. A ce titre, dit-il, un parti politique ne peut pas exclure un débat interne, mais que tout doit conduire à un mouvement dont le but est la reconstruction du pays, qui, au Cameroun, passe par «la suppression du régime Biya!»

Beaucoup ont rapidement considéré cette sortie de Michel Nintcheu comme celle qui dépassait la position du parti. Cependant, pour Joshua Osih, il n'y a qu'un seul SDF et tous les membres du SDF doivent se soumettre à la position du parti.

«Certaines personnes aimeraient donner l’impression qu’il a adopté des positions contraires à la position du parti. Je ne connais pas une telle position. Il a adopté des positions qui étaient probablement, dans une certaine mesure, un peu plus éloignées que celles du parti », a déclaré l'hon. Joshua Osih. «Mais il n’y a qu’une seule position qui est la position du parti. Et tant qu’il est membre du SDF, la position du parti, la position que j’ai donnée, est la position qu’il défend. Il est membre de ce parti et il n'y a pas deux SDF.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter