Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 26Article 523153

General News of Friday, 26 June 2020

Source: cameroon-info.net

Vidéo truquée, pétition: l'ambassadeur Guilhou répond aux Camerounais


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

La pétition lancée par des activistes, la crise sécuritaire dans les régions anglophones et la lutte contre le coronavirus, ces sujets étaient au menu d’un échange entre le diplomate français et la presse, ce 25 juin 2020 à Douala.
L’ambassadeur de France au Cameroun, Christophe Guilhou, a échangé avec les professionnels des médias ce 25 juin 2020 à Douala. La rencontre a eu lieu à la résidence du Consul général de France dans la capitale économique.

Au sujet de la pétition lancée par des activistes camerounais, demandant son départ du Cameroun après sa rencontre avec le président Paul Biya, le diplomate français soutient qu’il s’agit d’un délire., rapporte le quotidien Le Messager dans son édition du 26 juin 2020.

«Je vais voir le président de la République du Cameroun, Paul Biya, pour parler de l’affaire Ngarbuh, du Covid 19. Au sortir de cette audience, répondant aux questions de journaliste, je dis que le président a promis faire la lumière sur l’affaire Samuel Wazizi, un journaliste pris pour terroriste, qui est décédé alors qu’il faisait l’objet d’une détention et d’une exploitation par la Justice militaire», explique-t-il.

«Ces activistes rétorquent que je suis devenu le porte-parole du palais de l’Unité. Je suis dans la foulée, accusé de bidouillage vidéo. Une pétition est ouverte sollicitant du président Emmanuel Macron, mon rappel immédiat en France. Un vrai délire. On m’accuse des choses que je n’ai pas faites, ni dites. 85% des nouvelles me concernant au Cameroun son fausses», soutient l’ambassadeur de France, dont les propos sont relayés dans les colonnes du journal.

La question sur le saccage et pillage de l’Ambassade du Cameroun à Paris a également été évoquée. Le diplomate français ne passe pas par quatre chemins pour indiquer «qu’en fonction des normes internationales et des accords, la responsabilité est celle de la France. La Justice doit faire son travail et établir les responsabilités des personnes impliquées dans ces casses».

À propos de la crise sécuritaire dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, le diplomate précise que «le vœu le plus cher de la France est que cette crise soit réglée pacifiquement. La France soutient tous les mécanismes mis en œuvre pour aboutir à la paix dans ces zones».

S’agissant de la lutte contre la propagation du coronavirus au Cameroun, le représentant de la France au Cameroun affirme que la France se garde bien de donner des conseils au Cameroun. «Pour la simple raison qu’elle n’est pas sortie de l’auberge quand bien même, la situation est sous contrôle».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter