Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 14Article 520501

General News of Sunday, 14 June 2020

Source: actucameroun.com

Victoire de l’armée sur des pirates à Idabato dans le Sud-Ouest


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Un affrontement a eu lieu dans la nuit du 12 au 13 juin 2020 entre l’armée camerounaise et des pirates, dans la péninsule de Bakassi, située à la frontière entre le Nigeria et le Cameroun. Les forces armées nationales ont réussi à les neutraliser.

L’armée camerounaise s’est livrée à un affrontement avec des pirates qui tentaient une énième fois d’accéder sur le territoire camerounais, plus exactement dans la commune d’Idabato, dans le Sud-Ouest, à proximité de la frontière avec le Nigeria.

Une bataille remportée par l’armée camerounaise constituée de la Patrouille Forces de Défense et de Sécurité et les Force BIR-Côtes. 6 pirates à bord d’une vedette rapide, équipée de 2 moteurs hors bord de 150 CV chacun ont donc voulu se rendre dans cette zone hélas fréquentée par des brigands et des trafiquants d’armes.

Comme bilan lors de cet affrontement, aucune perte en vie humaine du côté camerounais. 6 pirates ont été neutralisés. Le bilan matériel, lui, fait état de 3 armes dont 1 fusil à pompe, 2 de traite, 1 arme factice, des machettes, des poignards, des gris-gris, du chanvre indien ainsi que de l’argent liquide. Celui-ci est estimé à 1 250 000 FCFA.


Une zone toujours courtisée


Rappelons que la zone où s’est produit l’affrontement, a longtemps été source de sérieux contentieux entre le Nigeria et le Cameroun.

Précédemment administré par le Nigeria, un jugement de la Cour internationale de justice de La Haye, rendu le 10 octobre 2002, attribue la souveraineté du territoire au Cameroun. Il se base sur le traité signé en 1913 entre les deux puissances coloniales de l’époque dans la région, la Grande-Bretagne, qui occupait le Nigeria et l’Allemagne qui occupait le Cameroun. L’accord ordonne à l’armée nigériane de se retirer de la péninsule avant le 14 août 2008.

Le 12 juin 2006, le Nigeria a accepté de rendre au Cameroun la province de Bakassi. Le retrait s’est déroulé sans heurts à la date prévue. Les deux pays, par l’intermédiaire de leur ministre de la Justice, ont paraphé le jeudi 14 août 2008 l’accord de rétrocession à Calabar, capitale de l’État nigérian de Cross River, dont dépendait Bakassi. L’accord prévoit que les habitants de la péninsule, principalement des familles de pêcheurs nigérians, ont le choix entre un transfert au Nigeria ou un maintien sur place, avec ou sans l’adoption de la nationalité camerounaise.

Ce conflit frontalier avait failli provoquer une guerre entre les deux pays en 1994, le Nigeria et le Cameroun se disputant cette zone marécageuse aux confins du delta du Niger, déterminante pour délimiter la frontière maritime dans des eaux poissonneuses au sous-sol riche en pétrole.

Mais la région reste soumise aux actions de groupes de rebelles nigérians hostiles à la rétrocession. L’action de ces groupes semble liée au trafic sur le pétrole mais aussi sans doute sur le trafic d’armes de la région.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter