Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 14Article 534781

General News of Friday, 14 August 2020

Source: 237online.com

Vaccin du col de l’utérus: un soulèvement populaire en gestation au Cameroun

Prévue le 23 septembre prochain, la campagne de vaccination, annoncée par Asheri Kilo (secrétaire d’Etat au Ministère de l’Education de Base) dans un communiqué, fait des mécontents qui la qualifient de dangereuse, annonçant ainsi un boycott.

Le document écrit du 22 juillet 2020 de la secrétaire d’Etat au Ministère de l’Education de Base, Asheri Kilo, faisant savoir qu’une campagne de vaccination du col de l’utérus, concernant 339 908 jeunes filles de 9 ans, aura lieu le 23 septembre 2020, ne fait pas l’unanimité. En effet, bien que ce projet à venir soit parti d’une bonne intention de la part de Manaouda Malachie (ministre de la Santé Publique), afin de réduire le nombre de personnes atteintes du cancer du col de l’utérus et d’autres infections génitales, bon nombre pense que cette initiative est de mauvais augure.

A en croire les opposants et certaines sources, le vaccin dont il est question est dangereux. Et pour cause, la substance d’origine microbienne contre le cancer du col de l’utérus aurait augmenté le nombre de cas de personnes touchées par cette maladie dans les pays qui ont vacciné à plus de 80 % (l’Australie, le Grande Bretagne, la Finlande et la Suisse).

Dominés par les sentiments de mécontentement et de colère, etc., de nombreux internautes se sont enflammés sur les réseaux sociaux, appelant même au boycott actif de cette campagne. Le Dr Serge Rader est de ceux qui s’insurgent. Ce dernier qualifie cette opération de « scandaleuse ».
Les éclaircissements du Ministère de la Santé Publique rentent attendues à ce sujet, surtout que plusieurs compatriotes se posent les questions suivantes :

• Pourquoi cibler les jeunes filles de 9 ans, alors qu’elles ne sont pas sexuellement actives, pour la plupart ?

• Que cache-t-on derrière cette campagne ?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter