Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 13Article 579529

Health News of Saturday, 13 March 2021

Source: Actu Cameroun

Vaccin contre le Covid-19: Malachie Manaouda fait une annonce fracassante sur AstraZeneca

Le ministre de la santé, Malachie Manaouda a rassuré les camerounais sur l’utilisation des vaccins AstraZeneca dans la campagne de vaccination contre le coronavirus. Dans une sortie, il ministre écarte toute administration dudit vaccin sans que les doutes liés à de possibles effets secondaires ne soient élucidés.


« Au moment où les effets secondaires du vaccin AstraZeneca continuent d’alimenter les débats, je tiens à préciser que j’ai saisi le Conseil Scientifique et le NITAG, pour avis. Il reste attendu que nous n’allons pas utiliser ce vaccin tant qu’il subsiste des doutes sur ses effets« , a écrit le ministre sur twitter.

Cette sortie du ministre fait suite à la vague de suspension de ce vaccin mis au point par un laboratoire suédo-britannique. Six pays européens dont le Danemark, la Norvège, la Lituanie et l’Italie ont suspendu provisoirement l’utilisation du vaccin AstraZeneca, évoquant la prudence face à des « cas graves de formation de caillots sanguins chez des personnes vaccinées« , même si « à l’heure actuelle » un lien entre le vaccin et les caillots sanguins n’a pas été établi.

En Afrique, c’est la République démocratique du Congo qui est entrée dans la danse vendredi en suspendant sa campagne de vaccin qui devrait démarrer lundi avec plus d’un million de doses de vaccin AstraZeneca. Plusieurs pays africains qui ont reçu le vaccin via le programme Covax ont également décider de suspendre la campagne en attendant une étude appronfondie.

L’OMS rassure…

L’OMS a déclaré vendredi 12 mars qu’il « n’y a pas de raison de ne pas utiliser » le vaccin anti-Covid d’AstraZeneca, après la suspension de son utilisation par mesure de précaution dans plusieurs pays européens. « Oui nous devrions continuer à utiliser le vaccin d’AstraZeneca », « il n’y a pas de raison de ne pas l’utiliser« , a déclaré Margaret Harris, une porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé lors d’un point de presse de l’ONU à Genève.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter