Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 11Article 579046

General News of Thursday, 11 March 2021

Source: Actu Cameroun

Vaccin Covid: obligatoire ou pas obligatoire, Manaouda Malchie tranche

Dans un tweet, le ministre de la Santé publique a rappelé le caractère non obligatoire du vaccin contre la Covid-19 conformément aux instructions du chef de l’Etat, Paul Biya.

Le ministre de la Santé publique, le Dr Manaouda Malachie, a nié tout projet visant à rendre la vaccination préventive obligatoire au Cameroun. Dans un tweet posté le 9 mars, le membre du gouvernement a souligné le caractère non obligatoire du vaccin contre la Covid-19 conformément aux instructions du chef de l’Etat, Paul Biya.

Cette mise au point intervient dans un contexte assez tendu suite à une note signée le 9 mars par le Secrétaire général du ministère de la Santé. Dans ce document, le Pr Njock Louis Richard convoque à une réunion, une vingtaine de responsables dudit ministère pour l’examen d’un projet de décret rendant la vaccination préventive obligatoire au Cameroun.

Le document a provoqué une vive polémique sur les réseaux sociaux. Immédiatement, les associations de défense de droits de consommateurs ont condamné cette initiative. C’est le cas du président de la Fondation camerounaise des Consommateurs, Ayissi Adolphe. Dans un communiqué publié ce même jour, il exprime toute sa résistance à la décision du gouvernement.



Un fake news

« Le principe d’obligation vaccinale n’instaure pas confiance, pire, il est contre-productif. Au titre de la liberté individuelle, le citoyen se place dans une position de défiance, voire de défense », peut-on lire dans le communiqué.


Le document au cœur de la polémique est un faux. Plus question de faire débat. Cependant, la position du pays sur le vaccin reste ferme. Le Cameroun aura bel et bien recours au vaccin. D’ailleurs les premières doses devraient arriver dans le pays dans quelques jours.

Selon des sources au ministère de la Santé, la campagne de vaccination devrait en premier lieu être orientée vers le personnel médical et les groupes à hauts risques.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que l’Afrique aura besoin de 1,5 milliard de doses de vaccin pour vacciner 60% de sa population et atteindre l’immunité collective. D’ici la fin de l’année, l’organisation prévoit que 30% de la population sera vacciné.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter