Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 17Article 528316

General News of Friday, 17 July 2020

Source: www.camerounweb.com

Vacarmes à Vision 4 : Elimby Lobe allume Amougou Belinga


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Invité sur les ondes d’ABK Radio, l’homme politique et consultant de Vision 4 n’est pas passé par quatre chemins pour étaler les tares d’Amougou Belinga. Pour Elimby Lobe, le PDG du groupe ANECDOTE qui accuse son ancien collaborateur Ernest Obama de « haute trahison » ne sait simplement pas de quoi il parle.


« J'ai entendu parler de haute trahison, je crois que ce sont des dérives de langages qui montrent que les gens ne savent pas de quoi ils parlent. La haute trahison est une infraction toute particulière citée à la fois dans la constitution et dans le code pénal et qui concerne les acteurs politiques dans l'accomplissement de leurs missions (...) Il n’y pas de haute trahison possible dans ce contexte-là », explique-t-il avant de préciser que les Camerounais ne sont pas dans une jungle où c’est plus fort ou celui qui crie le plus qui a raison.


« Il faut raison gardée, savoir laisser les choses à leur juste place et les résoudre selon les canaux qui sont prévus à la fois par la descente et par les lois et règlements. On n'est pas la jungle ».


ABK Radio Officiel · ELIMBY LOBE: "Je n'ai jamais été en colère vis-à-vis des électeurs. Ils ont leurs droits..""



Le TCS ouvre une enquête contre Amougou Belinga



L’argent n’aime pas le bruit. Cet adage, le milliardaire Amougou Belinga l’apprend à ses dépens. Devenu un peu trop bavard avec les piques successives à l’endroit de l’ethnie Beti et des membres du gouvernement, l’homme d’affaire camerounais a de nouveau maille à partir avec la justice camerounaise. Selon notre source, une enquête est ouverte contre Amougou Belinga pour « détournements de plusieurs millards de f cfa » par le tribunal criminel spécial.

L’homme qui avait remboursé ses dettes aurait volontairement caché aux juges des virements fictifs de 3 milliards de francs FCFA.


Boris Bertolt livre les détails de l’affaire

Le feuilleton Amougou Belinga est loin d’être terminé et pour cause, désormais il sait qu’il peut aller en prison à tout moment. Une enquête criminelle est ouverte contre lui au tribunal criminel spécial ( TCS) sur le détournement de plusieurs milliards fcfa à la CAMPOST.


En effet, souvenez vous il y a quelques mois, Jean Pierre Amougou Belinga, président directeur général du groupe de presse l’Anecdote annonçait en grandepompe avoir réglé une dette de 509 millions 790 931 FCFA auprès de Cameroon Postal Services (Campost, l’opérateur postal public camerounais).
Le problème c’est qu’il s’agit en fait de la dette dont il a voulu communiquer et l’argent d’un compte débiteur. Or dans le dossier sur la table des magistrats au tribunal criminel spécial, dans le cadre de la procédure pénale, il lui est reproché d’avoir perçu des virements fictifs de la CAMPOST d’un montant de près de trois milliards fcfa qu’il n’a jamais remboursé par contre.


L’on a appris à cet effet que pendant des années Amougou Belinga a recu des virements fictifs dans ses comptes. Des virements fictifs concernant des marchés fictifs qui n’existaient pas à la CAMPOST. Une fois l’argent arrivé dans ses comptes il effectuait des retraits pour déplacer l’argent et empêcher toute traçabilité. Toute cette mécanique du détournement avec des complicités a été démonté à la suite d’un audit commandé par le gouvernement.


Au-delà des deux enquêtes qu’il a déjà à la police, Amougou Belinga a vraiment du soucis à se faire. Car la présidence de la République a demandé qu’on lui transfère le dossier CAMPOST qui se trouve au TCS. Or à Etoudi, Amougou Belinga a un ennemi qui n’est plus un secret de polichinelle : Ferdinand Ngoh Ngoh, le tout puissant secrétaire général de la présidence de la République.
C’est chaud devant.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter