Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 20Article 597808

Crime & Punishment of Thursday, 20 May 2021

Source: www.camerounweb.com

VIDEO: les militaires tuent 03 civils et incendient 40 maisons à Bui dans le Nord-ouest

Les villageois se sont réfugiés dans les buissons lors de l’expédition play videoLes villageois se sont réfugiés dans les buissons lors de l’expédition

• Au moins 3 civils ont été tués et plus de 40 maisons ont été brûlées lors d'une expédition punitive

• L'opération a été lancée le samedi 15 mai 2021

• Violents combats entre l'armée et les sécessionnistes à Kumbo


Au moins 3 civils ont été tués et plus de 40 maisons ont été brûlées lors d'une expédition punitive menée par les éléments des forces armées camerounaise dans le village de Buh, Kumbo, dans la préfecture de Bui (Nord –ouest).

Selon le témoignage de certaines victimes rencontrées sur les lieux, l'opération a été lancée le samedi 15 mai 2021. Les militaires passaient de maison en maison, « tuant, brûlant et pillant ».

Une source locale précise que « dans certaines maisons, les militaires ont emporté des vivres, des matelas et d'autres biens appartenant à la population ». Ils sont aussi accusés d’avoir « vidé les épiceries, emporté d’importantes sommes d'argent, du bétail, des marchandises et d'autres objets de valeur ».

Les villageois se sont réfugiés dans les buissons lors de l’expédition.



Violents combats entre l'armée et les sécessionnistes à Kumbo

Les combats font rage entre sécessionnistes et éléments des forces de l’ordre et de sécurité camerounais depuis samedi 15 mai à Kumbo.

Tout serait parti de l’attaque d’un convoi de l’armée par les sécessionnistes avec un engin explosif improvisé (EEI) qui a occasionné des victimes du côté des militaires. En réaction les forces gouvernementales auraient brûlé des maisons dans plusieurs localités dont Buh, Tadu, Vekovi et tuant des civils dans leur sommeil.

La scène de guerre se caractérise par des coups de feu et une guérilla urbaine.

Dans une vidéo des combats publiée par les combattants sécessionnistes, ont entendre ces derniers demander aux militaires de quitter la ville.
′′C'est Kumbo, que faites-vous ici, c'est notre terre′′ crient-il.

Pour l’heure, les deux camps maintiennent leur position et l'on ignore le bilan des affrontements.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter