Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 11Article 596551

xxxxxxxxxxx of Tuesday, 11 May 2021

Source: camerounweb.com

Usurpation d'identité : voici le Camerounais qui se faisait passer pour Mvondo Ayolo

•Le suspect Jean Calvin Eyafa a été arrêté et présenté à la presse

•Il avait appelé le président de la République du Niger se faisant passer pour le directeur du Cabinet civil.

•Jean Calvin Eyafa purgeait encore sa peine à Kondengui

Un présumé usurpateur de titre vient d’être arrêté à Yaoundé. Son nom : Jean Calvin Eyafa. Soupçonné de se faire passer, entre autres, pour le Directeur du cabinet civil, ce prévenu a été présenté à la presse le 10 mai dernier à Yaoundé. Jean Calvin Eyafa, présumé coupable d’usurpation de titre et d’identité a été présenté à la presse hier, 10 mai dans les services de la Direction générale à la Sûreté nationale (Dgsn) à Yaoundé. En effet, en date du 04 mai dernier, « le délégué général à la Sûreté nationale a été saisi par le ministre directeur du cabinet civil à la présidence de la République, lui faisant état de ce que le numéro 699 455 106 a appelé le président de la République du Niger à trvers un numero qu’il avait pris sur internet, se faisant passer pour le directeur du cabinet civil du Cameroun. Le délégué général à la Sûreté nationale a prescrit une enquête urgente aux fins d’identification et d’arrestation de l’utilisateur de ce numéro », a confié Vincent De Paul Meva, chef de cellule d'enquête au cabinet du Direction générale à la sureté nationale.

Un détenu de la prison centrale de Kondengui

A l’issue des investigations menée par la police en vue de mettre la main sur cet usurpateur de titre, le numéro dont il est question a été localisé à la prison centrale de Kondengui. Il s’agit donc d’un détenu qui arnaquait des personnalités par téléphone.

Calvin Eyafa n'est pas à son premier forfait. Il a été arrêté le 8 juillet 2019 pour les mêmes faits et traduit devant le tribunal de grande instance de Yaoundé. C'est d'ailleurs pour cette affaire qu'il est en détention à Kondengui.

Ayant déjà été condamné pour des faits similaires. Jean Calvin Eyafa a été extrait de sa prison pour répondre de cette une nouvelle affaire. Sa peine risque d’être sévère.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter