Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 17Article 528193

General News of Friday, 17 July 2020

Source: Info Matin n°734

Usage des écharpes : Paul Biya recadre les élus locaux


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le chef de l’État a signé le 13 juillet, le décret interdisant aux élus locaux, le port de l’écharpe avec les symboles d’un parti politique.
L’article 5 du décret précité stipule que : « l’écharpe aux couleurs i nationales mentionnées ci-dessous ne peut être arborée avec les symboles d’un parti politique, d’une association ou d’une organisation religieuse ». Le même décret détermine en outre, les caractéristiques des autres attributs que sont les insignes, les cocardes, les épinglettes des conseillers régionaux et des conseillers municipaux.

Ce décret du chef de l’État n’est pas anodin. Il intervient dans un contexte où, les élus qu’ils soient du parti au pouvoir! Rdpc) ou encore des autres formations politiques arborent très souvent, leurs écharpes sur les couleurs de leur parti ou association. Cette façon de faire, Paul Biya n’en veut plus. Tout comme il vient mettre un terme à la cacophonie à leur usage.

Les attributs auxquels le décret du chef de l’État fait allusion concernent, (l’écharpe, l’insigne, l’épinglette et la cocarde). Ces objets, comme mentionné plus haut,, font malheureusement l’objet d’un usage disproportionné. Une situation qui crée au passage, la confusion dans l’esprit de la population. Cette dernière a parfois du mal à identifier, le parlementaire à un maire et ses adjoints.



Le décret du président de la République précise les circonstances dans lesquelles, le port de ces attributs est obligatoire. Il s’agît des fêtes et cérémonies officielles, des visites officielles des autorités gouvernementales et hautes personnalités dans la collectivité territoriale, les célébrations des mariages et les obsèques d’un élu local de la collectivité de rattachement.

Pour ce qui est du port de ces différents attributs, le décret du chef de l’État précise que, lors des cérémonies officielles auxquels prennent part le président de la République et les parlementaires, les conseillers municipaux et régionaux arborent leurs écharpes en ceinture. Celle du chef de l’exécutif a des glands à franches dorées alors que celles des adjoints est argentées. Toutefois ajoute le texte, les chefs des exécutifs communaux et régionaux peuvent arborer l’écharpe en bandoulière, lorsqu’ils président un conseil municipal ou régional, ou encore lors de la signature d’une convention.

Pour ce qui est des insignes, le texte présidentiel indique, qu’ils sont portés lors des sessions de l’organe délibérant ou encore lors de toutes autres réunions et manifestation publique. Cet insigne porte la mention « conseiller régional » pour les conseillers régionaux et « conseiller municipal » pour les conseillers municipaux. Il a une taille de 36 millimètres.

La Cocarde pour sa part compte, un diamètre de 80 millimètres. Les membres de l’exécutifs de la collectivité territoriale les fixent de manière apparente sur leurs . véhicules de fonction de jour comme de nuit pour leur identification, souligne le décret. La différence entre les cocardes des conseillers municipaux et ceux régionaux porte sur la mention qui y est faite. Pour les premiers, ils portent la mention « conseil régional » et les autres, la mention « maire de ville », « maire » ou « adjoint au maire ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter