Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 23Article 522520

General News of Tuesday, 23 June 2020

Source: koaci.com

Urgent: l'ONU appelle le Cameroun au cessez-le-feu dans le Noso


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le Secrétaire général de l’Organisation des nations Unies (ONU), des prix Nobels de la paix et d’éminentes personnalités demandent un cessez-le-feu immédiat dans les deux régions majoritairement anglophones en proie au conflit armé qui oppose l’armée camerounaise et groupes séparatistes depuis bientôt trois ans.


L’Onu s’est alarmée par les attaques et enlèvements ciblant les humanitaires travaillants dans les deux régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest.

« Je suis profondément préoccupée par l’intensification du harcèlement, des attaques, des enlèvements et extorsions dont sont victimes les travailleurs humanitaires dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun », a écrit la Coordonnatrice humanitaire des Nations Unies au Cameroun, Allegra Baiocchi, citée par l'ONU.


Les éminentes personnalités disent vouloir épargner une catastrophe sanitaire et faciliter la prise en charge des malades de Covid-19 dans les deux régions.

Parmi les signataires de la pétition, Denis Mukwege, António Guterres et quatre autres femmes anciennes prix Nobels de la paix ont demandé aux forces gouvernementales de déposer les armes.

L’Onu estime à 2,3 millions le nombre de personnes dans le besoin dans les deux régions anglophones.

Les violences dans les deux régions, ont fait plus de 3000 morts et 600 000 déplacés internes.


Elles ont également forcé plus de 70 000 camerounais à s’installer au Nigeria.

Malgré ces violences, les pouvoirs publics annoncent la reconstruction des deux régions.

Deux mois après leur installation, Paul Tasong coordonnateur national du plan de reconstruction et de développement des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest et son équipe ont entamé lundi par Bamenda (Nord-Ouest), une campagne de sensibilisation auprès des populations.


Selon le déroulé des responsables du plan de reconstruction, la première phase concerne la sensibilisation intense des bénéficiaires.


La reconstruction des deux régions devra démarrer par la réhabilitation des routes, écoles, infrastructures hospitalières, points d’eau et le rétablissement des lignes électriques.

36 milliards FCFA seront mobilisés pour la première année de la mise sur pied du plan de reconstruction des deux régions.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter