Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 10Article 578704

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 10 March 2021

Source: --

Urgent: grève sauvage au chantier du barrage hydro électrique de Nachtigal

Des revendications professionnelles à coloration politique voilà finalement sous quel prisme est placé et analysé la situation qui prévaut et perdure depuis de longues semaines, voir des mois dans ce chantier structurant objet d'un partenariat public/privé.

Si au départ de ces mouvements d'humeur, il était constant que les revendications portaient sur l'amélioration des conditions de travail et salariales du personnel, la grève en cours laisse clairement voir la main d'un parti politique derrière celle-ci pour deux raisons principales : premièrement 70 % des revendications initiales ont été satisfaites et enfin, la majorité absolue à savoir 10/13 des meneurs s'inscrivent dans une démarche d'anarchisme chronique dont le parti politique indexé en a fait son principal cheval de bataille.

Une situation qui remet au goût du jour le manque de respect des exigences qu'impose l'HIMO en ce qui concerne l'exécution des chantiers de cette envergure tant par la partie camerounaise que par les entreprises contractantes.

Pour éviter que ce projet structurant particulièrement stratégique en ce qui concerne l'approvisionnement en énergie électrique du Cameroun et de la sous région, ne connaisse le sort qui a été réservé au complexe sportif d'Olembe, à la pénétrante Est de la ville de Douala, à l'autoroute Yaoundé/Douala qui vaut désormais au Cameroun l'illégibilité aux financements de Eximbank China, il est temps que les autorités camerounaises frappent très rapidement du point sur la table en séparant sans complaisance, la graine de l'ivraie sinon, adieu les 450 mega watts attendus de cette infrastructure de Nachtigal.

Un défi à relever très rapidement le professeur Mauger Ayem qui occupe le poste de PCA de Nachtigal High Power Company le maître d'ouvrage en plus d'être le conseiller spécial du président Paul Biya en matière économique et il en est capable...

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter