Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 23Article 536599

General News of Sunday, 23 August 2020

Source: Actu Cameroun

Urgent: Remy Ngono appelle à un coup d'Etat contre Biya

L’homme de média estime que les militaires camerounais doivent copier l’exemple du Mali.

'Les peuples ont le devoir et le droit de se libérer et non d’écouter les chansons de la communauté internationale qui aujourd’hui demande aux militaires de rentrer dans les casernes. IBK au pouvoir, aujourd’hui, le Mali est-il un Etat ? Non ! Deux tiers du territoire malien occupé par les djihadistes. Un président c’est d’abord, la sécurité de l’Etat. Il préserve l’intégrité territoriale', dénonce Remy Ngono dans un direct sur sa page Facebook ce samedi 22 août 2020.

Il soutient lors de son direct que l’ancien président malien devrait être jugé pour haute trahison, car il n’avait pas une parfaite maitrise des finances de l’Etat. '49 % de maliens vivent en dessous du seuil de la pauvreté et pourtant, IBK selon les statistiques et les chiffres détient un milliard trois cent millions de dollars. Ce n’est pas en FCFA', relate Remy Ngono.

Il poursuit, 'qu’un président qui est arrivé au pouvoir en 2013. Qui a été installé par la France. Il a été réélu avec une fraude massive. Est-ce qu’en ce moment la communauté internationale, l’Union africaine et la Cedeao qui donnent aujourd’hui des cours de démocratie se sont levés pour dénoncer la fraude ?',

De l’avis de journaliste, si le Mali a fait un coup d’Etat, ce n’est pas la première fois. 'Les militaires peuvent aussi apporter des solutions à des peuples. Je ne comprends pas pourquoi, l’Union africaine, qui n’a même pas les moyens de sa politique peut donner des sanctions au Mali. Comme au Mali, au Cameroun aussi les jeunes officiers de l’armée doivent prendre leurs responsabilités', conclut-il.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter