Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 11Article 613150

Actualités of Wednesday, 11 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Urgent : Rebecca Enonchong gardée à la légion de gendarmerie de Douala

Rebecca Enonchong gardée à légion de gendarmerie de Douala Rebecca Enonchong gardée à légion de gendarmerie de Douala

Rebecca Enonchong est en détention

• Elle a passé la nuit à la légion de la gendarmerie de Douala

• Elle faisait partie des femmes camerounaises qui avaient écrit au FMI


Rebecca Enonchong est en détention depuis hier 10 août 2021 à la légion de gendarmerie de Douala. L’information est rapportée la présidente du parti politique CPP, Kah Wallah.

La fondatrice de AppsTech a été invitée à se rendre à la gendarmerie suite à une plainte verbale déposée par le procureur général. Aucun mandat d’arrêt ne serait décernée contre elle . «Rebecca Enonchong est détenue à la Légion de Gendarmerie Douala. Tout ce que nous savons, c'est qu'il y a une "plainte verbale du Procureur Général". Pas de convocation, pas de mandat. Appelé à la Gendarmerie puis retenue jusqu'à maintenant. L'illégalité et l'injustice au Cameroun n'a pas de limite », lance Kah Walla.

Très influence sur les réseaux sociaux, Rebecca Enonchong bénéficie du soutien des internautes. L’ashtag #FreeRebecca innonde Twitter depuis quelques heures.

CovidGate

Rebecca Enonchong et une vingtaine de femmes leaders camerounaises avait écrit à la directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI) pour se plaindre de la gestion des fonds reçus par le Cameroun pour lutter contre la pandémie du Coronavirus.

Insatisfaites des réponses qui leur avaient été données par l’émissaire du FMI Amadou Sy, ces femmes ont interpellé une seconde fois Kristalina Georgieva pour lui rappeler leur exigence. Les signataires de la lettre réclament entre autres, un audit indépendant, des suites judiciaires pour des cas de détournement ainsi que de nouvelles procédures de gestion financière sans oublier le respect de l’Etat de droit.

"Nous vous écrivons pour faire suite à notre lettre ouverte du 4 juin 2021.
Tout d’abord, nous vous remercions d’avoir délégué une équipe du FMI dirigée par M. Amadou Sy pour nous rencontrer le 1er juillet 2021. Au cours de cette rencontre, nous avons pu réitérer nos profondes préoccupations concernant la gestion des fonds du FMI par le gouvernement du Cameroun, notamment :

• La Facilité Elargie de Crédit de $666,2 millions accordée au Cameroun le 26 juin 2017, décaissée et dépensée pendant une période marquée par :

o Des scandales de détournement de milliards de Fcfa dans la construction des infrastructures de la Coupe des Nations Africaines.

o De multiples fronts de conflits violents au Cameroun, notamment la crise anglophone qui oppose les Camerounais aux Camerounais", pouvait-on lire dans la lettre

Rejoignez notre newsletter!