Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 13Article 607909

Actualités of Tuesday, 13 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Urbanisation : pourquoi les Camerounais sont réticents à demander les permis de bâtir

La construction d’une maison est conditionnée à l’obtention d’un permis . La construction d’une maison est conditionnée à l’obtention d’un permis .

Pour certains, les procédures administratives sont longues et couteuses.

Pour d’autres, il n’est pas toujours aisé de réunir toutes les pièces que l’administration exige.

Une situation qui conduit à d’énormes dégâts dans certaines grandes villes.


Alibea Calvin a 72 ans. Il est propriétaire de plusieurs maisons à Yaoundé, mis aucune de ses maisons de dispose d’un permis de bâtir. Il a évité de se faire établir cette pièce pour éviter les dépenses. « Très souvent, je n'ai pas produit ce document parce qui demande une fortune en amont et le nombre de parties prenantes est légion. Il y a trop d'obstacles pour un Camerounais moyen tels que la présentation d'un titre foncier que mes propres parents n'avaient pas. L'architecte ayant conçu les plans devait être inscrit au tableau de l'ordre des architectes du Cameroun alors que je n’en avais jamais rencontré un à cette époque», dit-il. Entrer en possession du permis de construire ne relève pas d’une simple affaire au Cameroun. Entre lenteurs administratives, archives non numérisées et corruption, le chemin qui mène jusqu’à ce précieux document est parsemé d’embuches. Les 45 jours prévus pour obtenir une réponse après dépôt de la demande du permis de construire, tel qu’indiqué par le décret du 23 avril 2008 fixant les règles d’utilisation du sol et de la construction, relèvent de l’utopie.

La loi.

Au Cameroun, la construction d’une maison est conditionnée à l’obtention d’un permis de construire. Ce document administratif est régit par la par la loi N°: 2004/0030 du 21 avril 2004 régissant l’urbanisme, laquelle exige un certain nombre de conditionnalités pour solliciter un permis de construire. Elle demande, de présenter, entre autres, un certificat de propriété délivré par le service provincial des domaines, plan de la fosse septique, un certificat d’urbanisme délivré par la communauté urbaine ou la mairie, un devis descriptif, un devis estimatif, etc.

Rejoignez notre newsletter!