Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 08Article 565976

General News of Friday, 8 January 2021

Source: Actu Cameroun

Université de Yaoundé Soa: 116 agents de sécurité virés

Les concernés ont organisé un sit-in à l’entrée de cette institution le 5 janvier 2021, pour revendiquer leurs primes de séparations de 10 années de services rendus dans cette institution.

Du grabuge à l’université de Yaoundé II mardi dernier. Les agents de sécurité de la police du campus et l’administration de cette institution ne s’entendent plus. La pomme de discorde, le licenciement abusif de 116 agents qui assuraient la sécurité des biens et des personnes depuis 10 années, sans prime de séparation.

Une mise à l’écart qui selon certains grévistes résulte des réclamations concernant l’amélioration de leurs conditions de travail entre autres leurs uniformes, leurs primes, leurs contributions sociales et avantages divers. «Nous avons déposé nos réclamations au secrétariat général de la présidence de la République pour que nos conditions de travail soient améliorées. C ‘est à la suite de ces revendications qu’on a mis 116 éléments dehors notamment les plus anciens», confie un déflaté.

Après plusieurs tractations, en début d’après-midi, une délégation de cinq représentants parmi les grévistes est reçue par le recteur de l’université. Au terme de cette concertation, seulement 27 d’entre eux vont poursuivre leurs activités au sein de ce campus. Quant au reste des manifestants, ils vont devoir rejoindre le quartier. Une décision que d’aucuns n’entendent accepter. «Je ne peux pas perdre 10 années sans toutefois avoir une compensation», estime Adèle M.

Et de poursuivre : «nous ne pouvons pas accepter de travailler depuis plusieurs années et être mis à l’écart de cette façon, d’autant plus qu’avec la pandémie du coronavirus j’ai eu un accident de travail. J’avais inhalé du chlore. Je ne peux plus courir sur deux kilomètres avec la même intensité. Car. i ’ai déjà un poumon touché».


Selon certaines indiscrétions, le recteur l’université de Yaoundé II veut mettre fin à la tolérance administrative en respectant les trois ans de service impartis pour chaque agent de sécurité au bout desquels ils doivent être remerciés.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter