Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 04Article 532213

General News of Tuesday, 4 August 2020

Source: 237online.com

Université de Yaoundé II: un non-voyant obtient son doctorat en droit privé

Achille Mougang, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a soutenu sa thèse le 30 juillet dernier dans la salle des actes de l’université de Yaoundé 2, Soa.

Incroyable mais vrai ! Achille Mougang, non-voyant (taux d’incapacité 100%), est depuis le 30 juillet dernier, docteur Phd en droit privé. Son brillant exposé a amené le jury à approuver avec succès, sa thèse de doctorat. Il est 15h et demi lorsque les membres du corps juridique chapotés par le président du jury, le professeur Roger Mevoungou Nsana, vont investir la salle des actes du campus de Soa. Le président du jury, assisté de quatre juristes chevronnés à savoir le Pr Pierre Etienne Nkenfack (membre du jury), le Pr Adolphe Minkoa She (directeur de thèse) par ailleurs recteur de l’université de Yaoundé 2 Soa, le Pr René Njeufack Temghoua (rapporteur externe de la thèse) par ailleurs maître des conférences, agrégé à l’université de Dschang, et le Pr Germain Ntono Tsimi, (rapporteur interne de la thèse).


Face à ces cadors du droit et du public présent, le candidat présente en une vingtaine de minutes les grandes lignes du thème de sa thèse intitulé « La protection du consommateur sur le terrain de la publicité ». Un thème à travers lequel, Achille Mougang veut mettre en lumière la protection du consommateur contre les effets pervers de la publicité. Car selon lui, le consommateur qui est un maillon important de l’usage de la publicité, est très souvent victime des abus de la publicité surtout dans les domaines pharmaceutiques, gynécologiques et aussi dans l’achat des appareils. Afin de solutionner ces problèmes constatés, la thèse du candidat propose que le professionnel ou le fournisseur mette à la disposition du consommateur une information utile lui permettant de prendre une décision favorable vis-à-vis du produit proposé.

Autre solution et non des moindres, la suspension des publicités des médias publics au profit des médias privés. Il s’en va plus loin en expliquant que les médias à capitaux publics vulgarisent très souvent des publicités qui ne sont pas toujours de très bonne qualité puisqu’ils vivent grâce à l’argent du contribuable. S’appuyant sur l’exemple des pays anglo-saxons où les publicités sont beaucoup plus réservées aux médias privés, Achille Mougang a conclu qu’en attribuant le service de publicité uniquement aux médias privés, ils seront très regardants sur la qualité de la publicité à fournir aux consommateurs.

Mention très honorable

Une leçon provenant d’un déficient visuel, qui a vu des verts et des pas mûrs pendant ses travaux de recherche. « Eminents membres du jury, les obstacles auxquels j’ai fait face sont de deux ordres. D’abord les difficultés d’ordre académique c’est-à-dire l’accès à la documentation. Les
documents sont rares, et aussi problème de lecture parce que les documents ne sont pas en braille et il faut les numériser et cela coûte énormément chère. Ensuite les problèmes d’ordre économiques, parce que pas de subvention ni de soutien véritable », a-t-il martelé. Dans son mot introductif, le directeur de thèse souligne que le désormais docteur est un candidat exceptionnel. « C’est un candidat extraordinaire compte tenu de son statut, de ses capacités intellectuels, et de son abnégation. Il aurait dû capituler à cause de son handicap mais il a été jusqu’au-boutiste.

L‘université de Yaoundé 2 Soa est ravi d’avoir réalisé un tel exploit », a déclaré le Pr MinkoaShe. Bâtie sur un document de 418 pages, sa thèse lui vaut finalement une mention très honorable. De quoi susciter son satisfécit. « Je n’ai eu aucun sentiment de rejet depuis mon entrée dans cette université. Raison pour laquelle mon unique sentiment de satisfaction est qu’aujourd’hui, j’ai enlevé le poids qui pesait sur ma tête parce que j’étais dans l’obligation de restituer à mes encadreurs ce qu’ils m’ont enseigné », révèle-t-il. Il devient ainsi le premier non-voyant à réaliser un tel exploit. Un exploit qui va sans doute inspirer d’autres non-voyants qui rêvent de franchir ce niveau d’étude.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter