Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 07Article 525412

General News of Tuesday, 7 July 2020

Source: www.camerounweb.com

Université de Yaoundé 2: des doctorants en colère ont saisi Paul Biya


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les candidats au cycle doctorat qui ont été admis au cursus au niveau de l'Université depuis plusieurs années ne pourront plus décrocher leurs diplômes, à cause d'une polémique qui a éclaté entre les responsables universitaires sur « les fondements juridiques » dudit doctorat. Après plusieurs réclamations, qui ont duré des années, les doctorants décident d'écrire à Biya.


Voici leur lettre


Excellence Monsieur le Président de la République,
Nous, représentants du collectif des doctorants professionnels de l’Université de Yaoundé II, venons très respectueusement auprès de votre très haute autorité pour le motif cité en objet.

En effet, ayant répondu à des appels à candidature lancés par l’université de Yaoundé relatifs au recrutement des étudiants en cycle de doctorat professionnel, nous avons été enrôlés après sélections dans le cursus. Durant trois ans, nous avons mené des travaux de recherche et payé des sommes importantes dans les livres de ladite université car, la pension s’élevait à 4 500 000 (Quatre millions cinq cents mille)F cfa. Au terme de notre formation, une polémique a éclaté entre les responsables universitaires sur « les fondements juridiques » dudit doctorat ce qui a abouti à la suspension de notre cursus.

Abusés, humiliés, escroqués, ruinés par les énormes frais de scolarité et le coût élevé des travaux de recherche, nous nous sommes sentis traités comme des étrangers dans notre propre pays. A cet effet, au travers d’un mémorandum, nous avions sollicité votre arbitrage pour la résolution de ce problème et, par correspondance N°B1109/B/ST/CCC/CAB/PR du 1ier Août 2018, vous avez instruit au Ministre de l’Enseignement Supérieur de solutionner notre cas. Des années plus tard, notre situation est restée sans suite.
Nous avions par la suite entrepris plusieurs autres démarches auprès des autorités administratives notamment auprès des services du Premier Ministre, du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de l’Université de Yaoundé II mais, nous nous heurtons systématiquement au mutisme desdites autorités et aux procédures de dilatoires visant à nous décourager dans la revendication de nos droits.

Nous avions jusqu’à lors trois types de désidératas au sein de notre collectif. Le premier groupe sollicitait un reversement en cycle doctorat classique ; le deuxième groupe sollicitait un reversement en cycle doctorat classique avec remboursement du trop-perçu ; et enfin le troisième groupe revendiquait le remboursement des sommes versées dans les livres de l’Université de Yaoundé II au titre du paiement des droits universitaires.
Face aux heurts dont nous avons systématiquement fait face dans la recherche de solutions pour notre cas, nous sommes désormais unanimes pour le remboursement intégral des sommes que nous avons versées dans les livres de l’université.

Monsieur le Président de la République, cela fait déjà trois ans que notre situation n’a pas trouvé de solution auprès des autorités administratives qui n’ont eu de cesse de nous faire du dilatoire. C’est en désespoir de cause, que nous recourons très humblement auprès de votre illustre sagesse moult fois exprimée dans la résolution des cas similaires dans notre pays, afin que nous soyons rétablis dans nos droits.

Monsieur le Président de la République, en dehors de votre très haute autorité, nous n’avons plus personne vers qui nous tourner, raison pour laquelle, nous vous supplions de bien vouloir venir au secours de multiples camerounais en détresse.

Vous trouverez en pièce jointe, la liste des étudiants recensés et introduite dans les services du premier ministre ainsi que le bordereau de transmissions y afférent.

Dans l’attente d’une suite favorable, veuillez agréer Excellence Monsieur le Président de la République du Cameroun, l’expression de notre plus profonde considération.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter