Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 16Article 580171

General News of Tuesday, 16 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Université de Yaoundé 1 : le recteur choisit (enfin) entre sa femme et sa collaboratrice

Entre sa femme et sa collaboratrice accusée d’entretenir des relations extraconjugales avec lui, le recteur de l’Université de Yaoundé 1 préfère la mère de ses enfants. Selon les révélations du lanceur d’Alerte Boris Bertolt, le recteur Sosso utilise tous moyens en sa possession pour amener sa collaboratrice à retirer sa plainte. En effet Pr. Mandob Damaris a porté plainte contre la femme de Sosso après une bagarre dans le bureau du recteur.

« La bagarre au cabinet du recteur de l’université de Yaoundé 1 n’a pas fini de livrer ses secrets. Souvenez-vous que la femme du recteur Sosso, NKOLO Asse Ginette avait débarqué au bureau du recteur et agresser le pr Mandob Damaris épouse Enyegue Chef de Division des enseignements et du personnel enseignant, qui était en séance de travail avec le recteur Sosso. La femme du recteur accusait le Pr Mandob d’être la Jomba du recteur. Ce qu’elle nie et affirme avoir des relations strictement professionnelles.
Après la bagarre, le pr Mandob va adresser une citation directe à la femme du recteur Sosso. Le recteur Sosso de son côté accusait également son épouse d’être infidèle et était en conflit avec elle.

Mais dans les forums WhatsApp de l’université de Yaoundé 1, Le Pr Mandob se défend comme elle peut. Jusqu’à ce que le chef de la cellule communication lui envoie un rappel à l’ordre en ces termes: “ toute information émise, partagée ou commentée, qui heurte l’image de l’Université de Yaoundé I ou de ses dirigeants, constitue une faute professionnelle grave.”.


Réponse du pr Mandob: “ Je continuerai à utiliser les moyens de communication à ma portée pour laver l'affront et l'humiliation que j'ai subis et que je suis seule à apprécier les dégâts, tant physiquement que psychologiquement. Tant que vous resterez muré dans votre silence à ce sujet, je me sentirai libre de me défendre en assumant toutes les conséquences de mes actes, tant sur le plan disciplinaire qu'éventuellement judiciaire.


Mais, l’on apprend en réalité que Maurice Aurélien Sosso protège actuellement son épouse et menace le pr Mandob Damaris épouse Enyegue.
Elle aurait confié: “ mon patron pleurniche partout chez les gens de sa tribu, puis me fait envoyer la hiérarchie me demander de retirer ma plainte parce qu’elle est Bulu, sinon je ne serai pas nommée.
Je ne travaillais pas pour une nomination c’était pour que mon Patron ait des résultats et il en a eu.


Je n’ai pas RDV avec l’histoire pour une nomination, le chantage des bulus et leur fille ne me dit rien.
C’est maintenant qu’on voit qu’une affaire des académiciens doit rester intra muros? Je constate simplement que certaines personnes se croient au-dessus des autres parce que Dieu les a placées à certains endroits ou leur a donné certains statuts. Désolée, chacun est à sa place et doit se sentir à l'aise à sa place.
Elle répondra de sa barbarie au tribunal.” »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter