Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 28Article 599071

xxxxxxxxxxx of Friday, 28 May 2021

Source: camerounweb.com

Une vidéo rare de Ayuk Tabe en compagnie de ses frères à Kondengui devient virale

• Une vidéo d'Ayuk Tabe et ses frères anglophones à Kondengui circule sur les réseaux sociaux.

• Ils ont organisé un food party entre eux

• Ayuk Tabe a profité de l'occasion pour faire l'état de la situation au NOSO


Ce sont les images rares du président ambazonien par intérim Ayuk Tabe à Kondengui. Habillé en tenu jogging ainsi que ses frères anglophones, ils sont à table pour déguster un plat de 'gari' dans une ambiance bon-enfant.

Les internautes l'ont trouvé zen, sans soucis dans les vidéos ci-dessous, ils sont jusqu'à aller dire que la cause des ambazoniens n'est plus une priorité pour Ayuk Tabe.

Mais ils se trompent. Dans une autre vidéo, on peut voir l'ex président par intérim devant ses frères pour faire le point sur les combats dans le NOSO à l'heure actuelle. Il maintient sa position de ne vouloir que l'indépendance de la zone anglophone. Il a dénoncé par ailleurs le laisser-aller dans la gouvernance de Sako qui l'a démis de ses fonctions un mois après leur extradition au Cameroun en janvier 2018.

Pour rappel, Ayuk Tabe et neuf autres anglophones ont été arrêtés au Nigeria et extradés au Cameroun. Le gouverneent les a accusés des actes de rébellion, complicité de terrorisme, financement du terrorisme, révolte, insurrection, hostilité contre l'État, propagation de fausses nouvelles, etc. Ils vont être jugés et condamnés à la perpétuité. Cela ne l'a pas empêché de toujours oeuvrer pour la libération du NOSO.

Même en prison, il est au coeur des négociations secrètes avec le gouvernement camerounais pour trouver une issue favorable à la crise anglophone.




Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter