Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 20Article 535897

General News of Thursday, 20 August 2020

Source: lequatriemepouvoir.com

Une panthère retrouvée morte à Meyomessi crée la stupeur au sein de la population

En date du 18 août 2020, une panthère a été abattue dans la ville de Meyomessi à quelques kilomètres de sangmelima (région du Sud). Un crime condamné par le gouvernement notamment le Ministère des Forets et de la Faune.

Seulement, la mort de cet animal emblématique et bénéficiant de la protection totale de l’État, inquiète les riverains. Pour eux, c’est un signe qui annonce une tragédie .

?Chez nous les bantous, c’est un mauvais signe pour les gens de Meyomessi. Ceci voudrais tout simplement dire que Meyomessi devrait s’attendre au pire dans les prochains jours', Explique Obounou serges.

D’autres évoquent même la cosmogonie africaine.?Chez les Ekang en particulier, il y a tout une signification de totémisme dans la vie ou la mort d’une panthère. Nous prions tous les dieux que ce ne soit pas le vrai totème de Meyomessi qui s’en est allé. Souvenons nous de de qui s’etait passé à Edom, apres que les populations aient abattu une panthere de ce côté, un baoba était tombé. Est ce un signe du destin? S’interroge Foumou Blaise.

Si on s’en tient à ses signes traditionnels, alors se serait une véritable tragédie que vivront autochtones et allogènes de Meyomessi. De cette partie du pays, un ponte du régime Biya est originaire et porte le nom ayant trait au nom panthère lorsqu’on le traduit en langue locale bulu.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter