Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 12 31Article 453207

General News of Monday, 31 December 2018

Source: actucameroun.com

Une magistrate continuait de percevoir son salaire 6 ans après l’abandon de son poste


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Doudou Marthe épouse Souksouna, magistrate de 2eme grade qui a abandonné son poste depuis janvier 2013 (soit plus de 6 ans) continuait de percevoir son salaire.

Dans un décret signé mardi soir, le président Biya a révoqué la juge du corps de la magistrature. La révocation est suivie d’une « surpression des droits à pension ».

LIRE AUSSI: Solde générale: à Bamenda, une prostitué coûte 400 FCFA

44 000 fonctionnaires fictifs

Au moins 44 000 fonctionnaires fictifs ont été recensés au Cameroun sur un total de 310.786 agents de l’Etat declarés lors de la dernière opération de comptage physique des personnels de l’État (Coppe), lancée en avril.

Cette opération a permis à l’Etat de supprimer de ses effectifs, 645 personnes décédées dont les salaires et pensions continuaient d’être payés.

Plusieurs opérations d’assainissement du fichier de l’Etat ont été réalisées au Cameroun. Ces opérations n’atteignent pas leurs objectifs du fait de la corruption dans l’administration.

Le trésor public camerounais aura perdu environ 1920 milliards FCFA en 20 ans sur les fonctionnaires fictifs par le biais des réseaux tapis au ministère des Finances et de la fonction publique.

En 2009, le ministère des finances révélait que 3 000 faux agents avaient été découverts dans le fichier solde de l’Etat.

La traque aux fraudeurs avait alors permis à l’Etat de réaliser des économies de l’ordre de 5 milliards FCFA.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter