Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 15Article 579850

General News of Monday, 15 March 2021

Source: Cameroon Info

Une journée d’hommage à Bernard Njonga ce 16 mars 2021 à Yaoundé

Décédé le 21 février 2021 à Amiens en France, le célèbre ingénieur agronome aura droit à une journée d’hommage. C’est une initiative du Service d’appui aux initiatives locales de développement (SAILD), ONG dont il était le fondateur.

Le célèbre ingénieur agronome, Bernard Njonga, décédé le 21 février 2021 dans un hôpital d’Amiens en France, de suite d’une longue maladie, entame dans les prochains jours, son dernier voyage sur terre. Mais bien avant cette étape, le Service d’appui aux initiatives locales de développement (SAILD), ONG (qui édite le journal la Voix du paysan) dont il était le fondateur et le premier secrétaire général, organise ce 16 mars 2021 une journée d’hommage à cet ardent défenseur de la cause paysanne et de la souveraineté alimentaire au Cameroun.

Cette cérémonie est prévue de 14 heures à 17 heures dans la cour du SAILD, situé au quartier Elig Essono à Yaoundé. Au menu de cette journée d’hommage, des témoignages séquencés sur: la vision de Bernard Njonga; l’action de Bernard Njonga pour l’éclosion du mouvement paysan; l’influence de Bernard Njonga dans le développement du mouvement associatif camerounais; l’œuvre de Bernard Njonga en tant qu’agronome; le plaidoyer selon Bernard Njonga; la politique selon Bernard Njonga et les chantiers inachevés de Bernard Njonga et perspectives de sa vision.

Des moments intenses sur la vie et les combats du président du parti Croire Au Cameroun (CRAC) qui se dérouleront dans le respect des mesures barrières contre le Covid-19, précise un communiqué publié par le SAILD.

Pour rappel, la dépouille de Bernard Njonga est arrivée le 2 mars 2021 à Yaoundé. Il sera inhumé dans son village natal à Bangoua, dans la région de l’Ouest.

Parmi les coups d’éclat de cet activiste et militant, il avait dénoncé en 2008 les détournements des subventions du Programme National d’Appui à la filière maïs au Cameroun (1,2 milliards de FCFA détournés des circuits du ministère de l’Agriculture en 2 ans). Il s’était également opposé à l’introduction des organismes génétiquement modifiés (OGM) dans le secteur agricole et à l’importation du poulet congelé au Cameroun, entre autres.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter