Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 04Article 518005

General News of Thursday, 4 June 2020

Source: 237online.com

Une grande révolte annoncée à Kondengui pour vendredi


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les prisonniers mécontents entendent dénoncer la promiscuité et le non jugement des détenus.

Ces derniers jours à la prison centrale de Kondengui, l’administration pénitentiaire a manifestement du pain sur la planche. L’annonce d’un mouvement d’humeur dans cette prison en plein cœur de la capitale siège des institutions n’est pas de nature à rendre les geôliers sereins. Tout au contraire, ils se remuent les méninges pour trouver l’équation qui désamorcera la bombe, car si on sait quand est-ce qu’une grève ou une manifestation commence, il est difficile de prédire quand elle se terminera, et surtout les méfaits et les dommages qui en découlerons. Selon des sources bien introduites, 23 prisonniers ont été libérés ce 1er Juin à la prison centrale de Kondengui. Toute chose qui laisse penser que l’administration pénitentiaire et judiciaire, est en quête de solution au problème de la surpopulation carcérale. Cette vague de libération a vraisemblablement pour but de calmer les prisonniers qui ont annoncé des manifestations de contestation dans la prison le 5 Juin prochain.

Mais au-delà des faits il faut rappeler que la prison centrale de Kondengui qui existe depuis plus de quatre décennie avait été conçue pour accueillir huit cents détenus. Aujourd’hui elle regorge en son sein, au bas mot, près de trois milles âmes. Cependant, le bas qui blesse est que parmi ses milliers de détenus, une bonne frange se trouve être des personnes en détention provisoire, c’est-à-dire des prévenus qui n’ont pas encore été jugés. Pire encore, certains parmi ses prévenus sont oubliés là depuis des années. A côté d’eux il y a aussi des gens qui sont dans cette prison pour des faits banals, comme la consommation de la drogue, larcins et esbroufes. Voilà autant de monde qu’on aurait pu libérer ou accorder une libération provisoire, surtout en ce moment où la pandémie est en nette croissance.

Au lendemain du décret présidentiel portant remise de peines, une cinquantaine de prisonniers étaient sortis, puis on a libéré les dossiers en information judiciaire de certains, portant le nombre total des bénéficiaires à 600 détenus, un nombre très insuffisant pour décongestionner le pénitencier. Une rumeur circule actuellement faisant état de ce le Chef de l’Etat aurait ordonné la libération de 1500 prisonniers. Peut-être un lueur d’espoir !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter