Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 16Article 549328

General News of Friday, 16 October 2020

Source: Actu Cameroun

'Une femme née noire, qui dénigre la télévision nationale, est une villageoise' - Pr Jean Gasti

L’enseignant de droit à l’université de Douala, dans une publication ce jeudi 15 octobre 2020, déverse sa colère sur l’élue du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn).

Un enseignant s’invite dans le débat entre la Crtv et Nourane Foster. Il s’agit du Pr Jean Gasti. Ce dernier est enseignant de droit à l’université de Douala. Dans une publication ce jeudi sur sa page Facebook, il s’offusque des propos de la députée à l’endroit de la télévision publique camerounaise Crtv. « Une femme née noire, devenue blanche par la force du maquillage, qui dénigre la télévision nationale, est une villageoise et une simple « petasse » », a-t-il écrit sur sa page.

L’homme de droit répond ainsi à cette élue de la nation qui dans un direct Facebook, le mercredi 14 octobre a indiqué que la Crtv doit refaire sa mue. « La jeunesse qui est la plus concernée, cette jeunesse qui représente les plus grands consommateurs de téléphones n’est pas informée. Vous utilisez quel canal pour informer ? La Crtv c’est comme un ancêtre. C’est vieux ! C’est moche ! C’est démodé! On dirait un intrus parmi les chaînes de télé », expliquait celle-ci dans son direct.


Kamto

Ce n’est pas la première fois que le Pr Jean Gasti s’attaque aux acteurs politiques. Sa dernière sortie date du 14 octobre 2020, où il accuse Maurice de manœuvrer avec les « microbes » pour déstabiliser le Cameroun. « Il faut être fou pour ne comprendre les véritables raisons de la violence qui s’abat depuis quelques jours sur certains quartiers de la capitale économique avec le phénomène des microbes. Leur but : créer un climat de terreur dans plusieurs quartiers de Douala », avait-il écrit dans une tribune.

« Les autorités de la ville ont vite fait d’agir pour mettre un terme à ce qui s’apparentait comme le prolongement du projet insurrectionnel. Et c’est de cela qu’il s’agit. L’on se souvient que Kamto Maurice avait promis, il y a de cela quelques semaines, de rendre le Cameroun ingouvernable. Le peuple n’a semble-t-il pas bien perçu tout le sens de ces menaces », pouvait-on lire dans sa tribune.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter