Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 27Article 615973

Actualités of Friday, 27 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Une femme brulée par son compagnon, abandonnée dans un hôpital à Douala

Elle a été violemment bastonnée par son conjoint. Elle a été violemment bastonnée par son conjoint.

Germaine est âgée de 42 ans

Elle a été violemment bastonnée par son conjoint

Il l’a ensuite brulée


Germaine 42 ans se trouve dans un état critique dans un hôpital Douala. Selon plusieurs sources, il s’agit d’une femme en permanence battue qui n’en peut plus avec son mari. Les faits remonte d’il y a quelques jours. La dernière bastonnade qu’elle a écopée a failli lui couter la vie. Germaine a perdu connaissance et à sa côte s’est cassée, raconte une de ses sœurs. Malgré qu’elle ait perdu connaissance, son amant lui a versé de l’eau chaude. Quand elle est revenue en elle, elle a alors trouvé refuge dans la maison familiale au quartier Gonsoua dans le 2e arrondissement de Douala. Elle rapporte que son compagnon est entré dans une colère noire, samedi 21 août 2021 alors qu'elle avait passé toute la journée au chevet de son unique fils malade.

Le couple avait prévu de se rendre à un mariage, sauf que las de l'attendre, son compagnon y est allé sans elle. Elle est arrivée à la cérémonie quelques heures plus tard. De retour à la maison, ses souffrances ont commencé elle a été rouée de coups au point de perdre connaissance. Les proches de Germaine déclarent que c'est depuis 10 ans qu'elle vit cette souffrance avec son homme. Ce dernier est notamment en colère du fait qu’il l’accuse d’avoir avorté leur progéniture, alors que celle-ci dit avoir fait une fausse couche.

L’homme est recherché

Son bourreau s’appelle Dieudonné Akodia. Il est agent de sécurité. Aujourd'hui recherché par les forces de l'ordre. Il est aussi accusé de s'en être pris à des voisins qui tentaient de secourir Germaine. Celle-ci qui se tord de douleurs, n'a même pas de moyens pour payer ses soins. Les premières évaluations font état de blessures graves. Sur son lit d’hôpital, elle pleure et déclare avoir subi toutes sortes de sévices corporels, parfois avec des objets tranchants avec son compagnon qui est aujourd'hui en fuite.

Rejoignez notre newsletter!