Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 23Article 609787

Actualités of Friday, 23 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Une fausse annonce de recrutement provoque la réaction du Fond National de l’emploi(FNE)

Le Fond national de l’emploi n’a pas lancé un avis de recrutement Le Fond national de l’emploi n’a pas lancé un avis de recrutement

Le Fond national de l’emploi n’a pas lancé un avis de recrutement.

L’organisme public chargé de la promotion de l’emploi sur l’ensemble du territoire national appelle les usagers à la vigilance.

Le Fond national de l’emploi rappelle que tous ses services « sont gratuits .

Depuis quelques heures, une fausse annonce d’un recrutement de 1 200 jeunes diplômés dans les établissements secondaires du Cameroun en qualité d’enseignant vacataire pour le compte de l’année scolaire 2021-2022, fait la ronde des réseaux sociaux. La fausse annonce est attribuée au Fonds national de l’emploi (FNE).

Selon la note dont Camerounweb.com tient un exemplaire, l’opération serait menée dans le cadre du « Programme emploi diplômé » (PED) du FNE visant l’insertion dans le circuit de production des jeunes diplômés sans expérience professionnelle et à la recherche d’un emploi.
Ce « recrutement » viserait ainsi à renforcer les « équipes en places dans les collèges et lycées publics et privés du Cameroun afin de mieux respecter les mesures barrières ». Ainsi, les candidats désireux de postuler ont jusqu’au 27 juillet prochain pour envoyer leurs dossiers de candidature comprenant CV, diplômes et CNI à l’adresse mail suivante : fnecameroon@gmail.com.

Un fake».

Une annonce qui n’est rien d’autre qu’un fake news selon le Fond national de l’emploi. Il s’agit à l’analyse, d’une manœuvre dont le but est de collecter le maximum d’informations personnelles auprès des personnes en quête d’emploi à travers leurs CV et/ou lettres de motivations et puis leur soutirer de l’argent soi-disant pour des frais de traitement de dossier. Et par après exploiter ces informations à des fins jugées pernicieuses. Le Fond National de l’emploi a ainsi appelé les usagers à la vigilance et a rappelé que tous ses services « sont gratuits ». Il s’agit selon les officiels du FNE, d’une énième manœuvre perpétrée par des cybers criminels.

Rejoignez notre newsletter!