Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 28Article 516202

General News of Thursday, 28 May 2020

Source: camer

Une école cambriolée à Douala

Les malfrats ont emporté des appareils informatiques et musicaux dans la nuit du 24 mai 2020 au quartier Logndengue.

Le Groupe scolaire bilingue Lenda (Gsbl) a été cambriolé dans la nuit du 24 mai 2020 au quartier Logndengue dans l’arrondissement de Douala 3ème. Le constat a été fait au matin du lundi 25 mai par le directeur de l’établissement scolaire, Pascal Blaise Bopda.

'Nous sommes arrivés à l’école ce matin pour une visite de routine. Nous avons été surpris de constater que les classes de maternelles avaient été vandalisées. Les malfrats ont forcé les cadenas et ils sont entrés', raconte le directeur de l’école. Il précise que les bandits ont emporté les toges des enfants, les appareils informatiques et musicaux qui servent d’animation lors des festivités. Rendus au magasin, les responsables de l’école constatent que beaucoup d’autres choses ont disparu. 'C’est au fur et à mesure que nous allons dire exactement ce qui a été volé', relève le directeur.

D’après Pascal Blaise Bopda, tout porte à croire que ce sont des jeunes du quartier réputé dans la consommation de stupéfiants qui ont commis le forfait. Les témoignages du voisinage le confirment d’ailleurs. 'Depuis que le gouvernement a prescrit des mesures de riposte contre la Covid-19 visant la fermeture des écoles, ces jeunes ont trouvé un abri aux alentours du groupe scolaire. C’est à cet endroit qu’ils se réfugient pour consommer de la drogue. Pendant la nuit, ces malfaiteurs ont escaladé le mur arrière pour s’introduire dans l’enceinte de l’établissement', rapporte un habitant. Pour des raisons encore inconnues, les bandits ont abandonné les appareils dans la broussaille avant de prendre la fuite avec le reste du butin.

Pour l’heure, les responsables réfléchissent sur la mise sur pied de mesures de sécurité beaucoup plus renforcées, ainsi que l’achat de cadenas plus sophistiqués. Le directeur dit compter sur l’aide des autorités pour les traquer et les mettre hors d’état de nuire. Il demande aussi aux autorités de leur venir en aide afin qu’ils puissent résoudre ce problème de ravin qui menace d’avaler cette école depuis plusieurs années déjà. Ce coup de vol intervient à quelques jours de la rentrée des classes d’examens prévue le 1er juin prochain.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter