Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 29Article 564548

General News of Tuesday, 29 December 2020

Source: Actu Cameroun

Une association des consommateurs adresse un ultimatum à Grégoire Owona et Mekulu Nvondo

Le Focaco demande au ministre du Travail et de la sécurité sociale et au directeur général de la CNPS, de mettre en pratique avant le traditionnel discours du chef de l’Etat le 31 décembre prochain.

Au Cameroun, dans le cadre du soutien aux ménages en proie aux conséquences de la pandémie de la Covid-19, les allocations familiales sont passées de 2800 FCFA à 4500 FCFA par mois et par enfant. Mais, apprend-on, depuis le 1er mai 2020, « prétextant » attendre un décret d’application, la CNPS refuse de faire entrer en vigueur la mesure présidentielle revalorisant les allocations familiales prise.

La Fondation camerounaise des consommateurs (Focaco), dans un communiqué, s’insurge contre cette inertie. Une initie qui, selon cette association est le « sport favoris de certaines administrations, qui impacte le pouvoir d’achat des ménages des travailleurs et prive depuis plusieurs mois les enfants de leur dû. » Lit-on dans le document signé Alphonse Ayissi Abena, le président exécutif Focaco.

Il demande au ministre du Travail et de la sécurité sociale Grégoire Owona, et au directeur général de la CNPS, Olivier Mekulu de mettre en pratique avant le traditionnel discours du chef de l’Etat le 31 décembre prochain. C’est-à-dire après demain ce jeudi.

La Focaco exhorte le chef de l’état à tirer toutes les conclusions face cette attitude qui apparait comme une «défiance à son autorité ». Lui l’élu de la Nation et le seul comptable de son action devant le peuple camerounais souverain.

Les allocations prénatales

« Aujourd’hui encore, l’impact socioéconomique de la pandémie de la Covid-19 sur les ménages continue à se faire ressentir avec acuité et la mesure présidentielle de revalorisation du montant des allocations familiales et d’autres prestations familiales est tombée aux oubliettes. », regrette le président exécutif Focaco.

Au rang des autres prestations familiales concernées par la mesure présidentielle, il y a les allocations prénatales représentant neuf fois le montant mensuel des allocations familiales. Il en est ainsi des allocations de maternité qui représentent 12 fois le montant mensuel desdites allocations.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter