Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 07Article 606793

Actualités of Wednesday, 7 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Un protégé de Galax Etoga insulte les magistrats et tabasse les huissiers

Il s’agit de Joseph Liboire Angono maire de Biwong- Bane dans la région du Sud Cameroun.

Il a tabassé ce matin deux huissiers de justice.

Il avait déjà copieusement insulté un magistrat de la Mvila.

Le fougueux maire de la commune de Biwong Bane se fait toujours remarqué quand il s’agit de dérives, d’abus ou d’excès. Selon plusieurs temoins, celui qui se dit être proche et protégé du secrétaire d’Etat à la Défense Galax Etoga a copieusement insulté un magistrat il y a un mois environ. Il s’agit du 4 ème adjoint du substitut du procureur près le Tribunal de première instance de la Mvila. Ce dernier, apprend-on, avait trouvé vide et précaire en termes de charges et de preuves, le dossier d'accusation du maire de Biwong-Bané, contre certains jeunes avec lesquels il avait un différend. Une décision qui n’a pas été apprécié par le sulfureux maire qui est sorti de ses gongs. Il avait alors proféré de copieuses injures publiques contre 4 ème substitut du procureur, menaçant même de manœuvrer pour l'éjecter du prestigieux corps des magistrats. Le maire était même allé jusqu’à vouloir porter main sur le magistrat, qui a eu la vie sauve grâce à son garde du corps.

Les huissiers à tabac

Comme il n’a pas pu assouvir ses instincts de violence sur le magistrat. Le maire de Biwong Bane n’a pas loupé les huissiers de justice qui se sont rendus chez lui ce matin. Il les a copieusement bastonné et appelé sa famille d’en faire autant. Personnage ubuesque le maire de Biwong-Bané dit à qui veut l’entendre qu’il est proche et protégé du SED Galax Etoga. C’est pourquoi il méprise les gendarmes. En juin dernier, il a chassé les gendarmes et les policiers du poste mixte de Melangué 1, au mépris du commandement militaire de céans qui avait ses raisons de les poster à cet endroit. Résignés, les gendarmes et les policiers avaient été obligés d'ériger un poste de contrôle mixte à l'entrée du 1er Arrondissement d'Ebolowa. Biwong Bane, tous les yeux sont rivés vers les autorités de Yaoundé qui sont les seuls à pouvoir calmer la fougue de ce maire d’un autre genre.