Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 07Article 510796

General News of Thursday, 7 May 2020

Source: Actu Cameroun

Un prêtre jésuite lance une pétition contre Biya

Père Ludovic Lado après avoir dénoncé le silence du Chef de l’Etat, qui ne s’est pas adressé aux Camerounais depuis le début de la crise sanitaire, vient de lancer une pétition.

Des voix s’élèvent de plus en plus pour exiger une apparition publique du Président de la République. En dehors d’un message publié sur Facebook et Twitter le 17 mars 2020, Paul Biya ne s’est pas exprimé publiquement sur la crise sanitaire liée au COVID-19 qui frappe le Cameroun de plein fouet depuis deux mois.

Et même si le locataire du Palais d’Etoudi a reçu l’ambassadeur de France au Cameroun le 16 avril dernier, les rumeurs les plus affolantes sur son état de santé font florès.

Pour tirer la situation au clair, le prêtre jésuite, Ludovic Lado, vient de lancer une pétition sur la toile. Elle a pour objectif selon lui, d’obliger le Président de la République à se manifester à son peuple.

«Le Président Paul Biya, âgé de 87 ans, et au pouvoir depuis 38 ans, n’a pas parlé au Peuple Camerounais depuis plusieurs mois, y compris pendant la crise sanitaire actuelle. Le peuple Camerounais n’a pas de ses nouvelles et se pose mille et une questions sur son état de santé et sa capacité à continuer à diriger le Cameroun. Cette pétition vise à contraindre le gouvernement camerounais à donner des nouvelles du Président Paul Biya, et si elles sont bonnes, à contraindre Paul Biya à se manifester aux Camerounais. Si elles ne sont pas bonnes, il s’agira de constater la vacance de pouvoir et de faire ce que prévoit la Constitution», a-t-il expliqué dans un message posté le 6 mai 2020 sur Facebook.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter