Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 04Article 532222

General News of Tuesday, 4 August 2020

Source: 237online.com

Un pasteur à l’origine des échecs au BEPC 2020 à Yaoundé

Sur recommandation d’un pasteur d’une église de réveil, de nombreux candidats n’ont pas pris part aux épreuves dudit examen national, dans la capitale politique.

Pas de 100% au Brevet d’Etudes du Premier Cycle (BEPC) session 2020 au Cameroun. Bien que les résultats officiels ne soient pas encore connus, voilà ce qu’on peut d’ores et déjà conclure quelques jours après la tenue de cet examen, sur tout l’ensemble du territoire national. En cause : nombreux sont les élèves de la classe de 3è des arrondissements de Yaoundé 3è; 6è et 7è à avoir refusé de se présenter dans les centres de composition les jours retenus pour le déroulement des épreuves.

Les candidats démissionnaires auraient été motivés par l’envie de ne pas respecter les mesures barrières édictées par le gouvernement, afin de barrer la route à la Covid-19. A en croire des sources dignes de foi, ces élèves qualifient les mesures barrières, notamment le port du masque et le lavage des mains, de « sataniques ».

C’est le nommé Ngoa Atanga (un pasteur de l’église de réveil dénommée « Tabernacle de la liberté ») qui en serait à l’origine. Ce dernier aurait fait comprendre aux jeunes apprenants que les mesures contre le coronavirus sont de mauvais augure.

L’église concernée a été fermée sur ordre du gouverneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea, qui a promis des sanctions sévères contre ce pasteur accusé d’incitation à la rébellion contre l’Etat.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter