Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 14Article 534841

General News of Friday, 14 August 2020

Source: journaldu cameroun

'Un mariage est une manifestation publique qui doit être déclarée' - St Eloi Bidoung

L’ancien adjoint au maire de la commune de Yaoundé 6, indique que c’est à la mairie de faire la déclaration de manifestation publique pour la célébration d’un mariage.

L’affaire de l’interdiction du mariage d’Olivier Bibou Nissack suscite une déferlante de commentaires dans les chaumières et sur la toile. Le motif de « défaut de déclaration de manifestation», contenu dans la décision du Sous-préfet Mamadi Mahamat de Yaoundé II crée plus de controverse.

L’ancien adjoint maire de la commune de Yaoundé 6, Saint Eloi Bidoung indique que, c’est à la mairie qu’il revient de faire la déclaration de manifestation publique et la publication de bans de mariage. «Lorsque le couple soumet son dossier, la mairie informe l’Etat et fait la publication de bans. Cette publication se fait 30 jours avant le mariage. Il arrive que cela se fasse à moins de 30 jours, mais le plus important est que ce préalable soit fait. La question qu’il faut se poser est de savoir si Olivier Boubi Nissack l’a fait », s’interroge le militant du RDPC, devenu conseiller municipal à la commune de Yaoundé 6 à la faveur suite aux élections municipales de février dernier.

Interrogé sur le respect de ces procédures, le concerné, Olivier Bibou Nissack, le porte-parole de Maurice Kamto, leader du MRC, n’a pas daigné s’exprimer pour le moment. Indiquant cependant qu’il se rend comme prévu au lieu réservé pour la cérémonie, car, dit-il, n’avoir pas été notifié de son interdiction.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter