Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 14Article 618331

Opinions of Tuesday, 14 September 2021

Auteur: Armand Noutack II

Un maire membre du RDPC pose des questions qui dérangent

Alex Mimbang Alex Mimbang

Dans une tribune publiée il y a quelques heures, Armand Noutack II met en garde le maire Alex Mimbang contre une possible sanction du Conseil de discipline de son parti le RDPC, suite à une publication qu'il a faite sur sa page Facebook. CamerounWeb vous propose la tribune d'Armand Noutack II.

---

"L'ancien journaliste de la CRTV Alex Mimbang, actuel maire RDPC de Nguelemendouka dans la région de l'Est est-il en voix de "talibanisation"? Il pose des questions pertinentes que je reformule simplement pour la compréhension de tous :

1- Pourquoi les véhicules des présidents des conseils régionaux sont immatriculés CA comme ceux des administrateurs ?

2- Pourquoi eux, pourtant dépositaires, gardiens de la décentralisation se font acheter leurs véhicules de fonction par le ministre de la Décentralisation et du Développement local alors que dans les budgets régionaux, il y a une ligne de dépense prévue pour ça ?

Lorsque je dis ici chaque jour que ce régime n'a aucune intention d'implémenter la décentralisation on me taxe de tout…

Donc dans la tête de ceux qui nous gouvernent, les présidents des conseils régionaux sont des administrateurs au même titre que les gouverneurs (immatriculation CA)

Le RDPC ne veut et ne peut pas implémenter la décentralisation dans ce pays. Ceux qui nous dirigent ont tous des réflexes coloniaux.

Tchoutezo Hypolite viens ici voir… Dis-moi, toi qui es conseiller régional à l'ouest, pourquoi le véhicule de ton boss est immatriculé CA ? Est-il administrateur? Et pourquoi c'est le ministre qui achète pourtant un budget est prévu en région pour ça ?

Des roublards

Je puis déjà dire au grand frère Alex Mimbang qu'avec cette sortie apparemment anodine et pourtant très objective , il va se faire taper dessus par le comité central de son parti RDPC.

Courage monsieur le maire, comme vous, j'attends aussi les réponses à ces simples questions".

Rejoignez notre newsletter!