Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 09Article 601162

Actualités of Wednesday, 9 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Un ingénieur emprisonné pour avoir démissionné de la Régie du Terminal à Conteneurs du PAD

Franklin TADJIOTEU croupit depuis 3 semaines dans les cellules de la police judiciaire du Littoral Franklin TADJIOTEU croupit depuis 3 semaines dans les cellules de la police judiciaire du Littoral

• Franklin TADJIOTEU a démissionné de la Régie du Terminal à Conteneurs du Port Autonome du Douala (RTC/PAD)

• Il croupit depuis 3 semaines dans les cellules de la police judiciaire du Littoral

• Il a été interpellé sur instruction de Faustin Dingana, Directeur général de la RTC/PAD


Pour avoir choisi librement de démissionner de son poste, un jeune ingénieur, répondant au nom de Franklin TADJIOTEU, ancien de la Régie du Terminal à Conteneurs du Port Autonome du Douala (RTC/PAD), croupit depuis 3 semaines dans les cellules de la police judiciaire du Littoral sur instruction de Faustin Dingana, Directeur général de la RTC/PAD.

En effet, selon les confidences du lanceur d’alertes camerounais Boris Bertolt, « cet ingénieur généraliste UCAM UCAC, Superviseur maintenance portique chez DIT depuis 2015, puis réquisitionné par la RTC depuis le 1er janvier 2020 a été interpellé à l’aéroport international de Douala, alors qu’il s’envolait pour le Ghana où il a trouvé un nouveau job plus juteux ». Il précise que « c’est à la demande de Faustin DINGANA, par ailleurs ancien pensionnaire de la prison de New-Bell que le jeune ingénieur a été interpellé ».

Aussi apprend-on de sources concordantes que « depuis lors, on n’a aucune information sur la suite à donner à cette interpellation ».

Mais faut-il souligner que, selon une source proche du dossier, « depuis sa démission, le portique N°3 du PAD est en panne et le seul ingénieur camerounais à pouvoir le dépanner s’appelle Franklin TADJIOTEU, démissionnaire de la RTC ».

Son dossier serait actuellement bloqué faute de preuves suffisantes pour faire inculper par la justice camerounaise.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter