Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 26Article 515521

General News of Tuesday, 26 May 2020

Source: www.camerounweb.com

Un directeur de radio proche de Biya critique sévèrement le Premier ministre et 2 ministres


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

En critiquant ouvertement la communication qui est mise en place par le gouvernement pour lutter contre le coronavirus, Roger Kiyek De Kiki (DG de Royal FM) connu pour être proche de Biya, ne s'en prend-il pas à Dion Ngute, à Malachie Manaouda et Rene Sadi?

Ces trois personnalités, respectivement, Premier ministre, ministre de la Santé et ministre de la communication sont en effet les 3 personnes à accuser quand il s'agit de critiquer le modèle de communication de crise mise en place par le gouvernement face au coronavirus.

Le digne fils de Kiki, estime en effet qu’au jour d’aujourd’hui, les officiels en charge de la pandémie, auraient dû donner la place à la pharmacopée africaine dans ce combat contre le Covid19, d’autant plus que les naturopathes et les tradi-praticiens ainsi que de nombreux chercheurs se battent comme de beaux diables pour proposer aux camerounais des solutions adéquate à ce problème.



Voici ce qu'a déclaré M. De Kiki


« Je critique systématiquement la communication qui est mis en place, qui est une pâle copie d’un model préconçu en occident, sans tenir compte des réalités locale. » Sa colère est d’autant plus grande que ceux qui sont chargés d’implémenter l’action gouvernementale, sont pour l’essentiel des africains, des camerounais nés au village et grandis dans la pharmacopée africaine : « c’est honteux pour les africains qui ont grandi dans la pharmacopée africaine, c’est honteux pour des gens en costume et en cravate, de renier le système qui les a aidé à grandir ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter