Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 04Article 546223

Crime & Punishment of Sunday, 4 October 2020

Source: 237online.com

Un deuxième moto-taximan assassiné à Bafoussam

Le conducteur de l’engin à deux roues a été froidement tué à son domicile, par des individus non identifiés, dans la nuit du jeudi 1 au vendredi 2 octobre 2020.

Deux conducteurs de motos à usage commercial (communément appelés binsikineurs au Cameroun) assassinés en l’espace de quelques semaines en terre camerounaise. Un moto-taximan âgé d’une vingtaine d’années de la ville de Bafoussam (chef-lieu de la région de l’Ouest) a subi, dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, le même sort qu’un de ses confrères de Dschang (ville de la région de l’Ouest), qui a rendu l’âme, après avoir été froidement blessé par des inconnus, il y’a tout juste deux semaines.

Selon ce qu’a raconté la sœur du « binsikineur » à qui l’on vient d’ôter la vie, au micro de nos confrères de Radio Equinoxe, ils étaient tranquillement chez eux vers 22 h, lorsque subitement, une bande d’hommes inconnus a cassé la porte et est entré dans la maison. Les bandits ont ensuite pointé une arme à feu sur le conducteur de moto-taxi, en lui exigeant de leur donner son téléphone et de l’argent. Le défunt leur a dit qu’il n’a pas d’argent et qu’il ne peut pas leur donner son téléphone. Et ainsi qu’il ont tiré sur lui. Conduit à l’hôpital régional de Bafoussam pour se faire soigner, le jeune homme a malheureusement rendu l’âme, avant l’intervention chirurgicale des médecins. Sa dépouille a été déposée à la morgue de ce centre hospitalier.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter