Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 27Article 537625

General News of Thursday, 27 August 2020

Source: le TGV de l'Info

Un cas d'abus sauvage signalé CAMAROES

De plus en plus notre rédaction est régulièrement informée de ce que cette entreprise est passée maître dans l'art de ne pas payer son personnel et trouve en cela un stratagème pour les licencier abusivement.

Le dernier cas en date est celui d'un jeune compatriote qu'on a décidé pour des raisons de sécurité de taire son nom.

En effet, cette dernière jusqu'à il y a quelques jours travaillait pour cette société pour un salaire mensuel de 100 000 frs. Mais à l'approche de la fin du mois, date de sa paie, elle s'est vu convoquer dans le bureau de la secrétaire du pdg que voici en photo afin de lui signaler son licenciement accompagné d'une enveloppe de 50 000 frs. Surprise de cet acte unilatéral et sans raison, elle ne sera jamais entretenue sur les motifs de ce licenciement qu'elle juge abusif.

Aujourd'hui, dehors et abandonnée à son triste sort, elle n'a que ses larmes pour pleurer désormais. Voilà comment plusieurs chefs d'entreprises abusent des jeunes camerounais pour se faire de l'argent malhonnêtement sous leur dos.

Joint au téléphone par notre rédaction , l'intéressé nous promet être contacté par son avocat.

Voilà donc comment certaines entreprises camerounaises maltraitent les camerounais profitant du laxisme des autorités en charges des questions d'emplois et de la protection de ceux-ci.

CAMAROES c'est une entreprise camerounaise basée à Yaoundé Bastos faisant dans la restauration, les parcs d'attraction et espaces culturels,son propriétaire s'appelle Minkonda Guy Marly.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter