Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 07Article 571804

General News of Sunday, 7 February 2021

Source: ouest-france.fr

Un camerounais originaire de la zone anglophone menacé d'expulsion en France

Une histoire qui en rappelle beaucoup d’autres. Efuet And. Atem, 29 ans, est né dans la région anglophone du Cameroun, en Afrique centrale. Le jeune homme s’est installé en Sarthe, en 2014, dans le cadre d’un partenariat entre l’école polytechnique de Yaoundé et l’Institut supérieur des matériaux du Mans (ISMAMS). Décidé à rester en France, il est aujourd’hui sous le coup d’une Obligation de quitter le territoire français (OQTF).

Devenir entrepreneur


Efuet s’est pourtant investi pour son pays de cœur. En 2015, à la fin de ses études, il fonde, au Mans, sa propre entreprise sociale, World like home, en s’appuyant sur son expérience personnelle. « À mon arrivée en France, j’ai été confronté à plusieurs difficultés liées à l’accueil, l’installation et à l’intégration, raconte-t-il. World like home devait permettre d’accompagner les étudiants étrangers dans leurs démarches, de A à Z, et faciliter leur intégration. » Il souhaitait ainsi apporter sa contribution pour faire de l’Hexagone « le pays d’accueil par excellence ».

Mais le jeune homme est freiné dans son élan. Son statut ne lui permet pas d’exercer des « petits boulots » en parallèle de son activité d’entrepreneur. « Il n’a pas accès aux dispositifs d’aide à l’entreprenariat et fait face à des blocages administratifs », ajoute Line Fournier, une amie. En 2017, Efuet demande l’asile politique. La préfecture de la Sarthe le déboute. Sans financements, World like home dépose le bilan. « Mais le projet continue malgré la faillite », souligne Line Fournier.

Une pétition en ligne


En septembre 2019, Efuet tente d’obtenir une carte de séjour « vie privée et familiale ». Il essuie un nouveau refus en octobre 2020. La préfecture lui donne alors 30 jours pour quitter le territoire. Alors même qu’un conflit meurtrier fait rage dans son pays d’origine. Efuet fait appel. La mesure d’expulsion est suspendue, le temps que le tribunal administratif de Nantes rende sa décision. ?Aucune date n’est fixée à ce jour.



Un comité de soutien s’est constitué. Une pétition sur change.org a été lancée le week-end du 30 janvier 2021 pour réclamer la régularisation du jeune Camerounais . « En cinq jours, elle a recueilli 1 000 signatures », se félicite Line, à l’origine de l’initiative. Efuet a publié un livre, Souriant dans les épreuves , en décembre 2020. Son ouvrage lui permet de subvenir partiellement à ses besoins. Aujourd’hui dans l’attente, il l’assure : « Je vais me battre jusqu’au bout. »

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter