Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 07Article 606658

Actualités of Wednesday, 7 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Un cadre du MRC offre un travail à la femme dénudée pour avoir volé un portable

La dame exposée La dame exposée

•La nudité d'une femme a été exposée sur la toile hier mardi.

•La femme a été accusée d'avoir volé les mèches.

•Aux dernières nouvelles, elle est recherchée par un cadre du MRC qui se propose de l'employer.


Dans une publication hier 6 juillet, Fosting Nzodjou, cadre du MRC a lancé un avis de recherche dans lequel il demande à quiconque connaît la dame dont la nudité exposée sur les réseaux sociaux pour avoir volé un portable et des mèches.

'SVP, si vous connaissez cette femme qui est accusée d'avoir volé les mèches et qui à été déshabillée et sa nudité publiée, donnez lui mon numéro de téléphone. ( 653291248). On va lui donner l'occasion d'avoir des revenus nécessaires pour s'acheter ces petits besoins. Vous pouvez la traiter de voleuse, vous pouvez dire ce que vous voulez mais je vois les problèmes de la société sur un autre angle', écrit Fosting Nzodjou.

La vidéo dure 2 minutes 50 secondes. On y aperçoit une femme d'un teint clair couvrant son corps avec un tissu pagne fleuri. Visiblement elle nargue dans la trentaine. On y entend les voix des hommes et des femmes qui la sermonnent et l'accusent d'avoir volé les mèches. Le visage de la dame suscite la pitié. Elle nie les faits qui lui sont attribués, mais ses interlocuteurs ne fléchissent pas. Ils lui demandent d'ôter le pagne avec lequel elle couvre son corps. Elle s'exécute. Elle est désormais en tenue d'Adam. Nue comme un verre de terre. Ses parties intimes sont dehors. Elle est déshonorée. Ses vis à lui administrent une claque à la joue. L'autre lui demande d’écarter ses jambes et mettre les mains sur sa tête comme l'accent circonflexe.

Comme si cette humiliation ne suffisait pas, ils l’ont filmé et mis en circulation sa nudité sur les réseaux sociaux. 'Pour un paquet de mèches volés à Nkomnkana, on déshabille un être humain et on diffuse sa nudité sur internet. Comment avons-nous fait pour arriver à un tel degré d'inhumanisme. La peine au final n'est-elle pas plus lourde que l'acte commis? Ceux qui se délectent de ce genre de spectacle ont-ils encore toute leur tête ? La morale et l'éthique sont-ils encore connus dans notre langage?', s'indigne le journaliste Thierry Eloundou dans un forum WhatsApp avec avoir vu la vidéo.

La scène se déroule à Nkomkana à un quartier populaire de la ville de Yaoundé. Au regard de la vidéo que www.camerounweb.com a analysé, nous ne pouvons exactement pas déterminer le jour de cette scène déshumanisante.

Rejoignez notre newsletter!