Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 27Article 610300

Actualités of Tuesday, 27 July 2021

Source: www.camerounweb.com

URGENT : nouvelle attaque sanglante de Boko Haram ce matin à l’Extrême-Nord

Plusieurs éléments de l'armée camerounaise sont morts calcinés Plusieurs éléments de l'armée camerounaise sont morts calcinés

• Boka Haram a encore attaqué ce mardi des soldats camerounais.

• Selon nos infos, 5 soldats ont perdu la vie dans cette attaque.

• C'est la deuxième attaque de la secte en 3 jours seulement.


L'information parvenue à la rédaction de CamerounWeb indique que 5 militaires sont morts dans cette nouvelle attaque de Boko Haram, toujours dans l'extrême nord du pays.

Cette attaque de Boko Haram intervenue dans la nuit du lundi à ce mardi 27 juillet aux environs de 3h du matin ne s'est pas déroulée comme les précédentes. Les terroristes ont selon nos informations, brulé une position des soldats de l'armée en mission dans cette zone.

Bilan provisoire non officiel: 5 morts brûlés vifs au poste de Zigagué à 30 km de waza extrême nord Cameroun.

Rappelons que dans un communiqué publié hier lundi 26 juillet, le ministère camerounais de la Défense a donné le bilan d'une autre violente attaque terroriste qu'a essuyée des militaires camerounais au cours d'une opération dans l'extrême nord du pays fin semaine dernière.

'La matinée du samedi 24 juillet 2021, aux environs de 4 heures, une horde de terroristes Boko haram lourdement armés et à bord de véhicules tactiques légers a attaqué le poste avancé de l'opération militaire 'Emergence 4' située dans la localité de Sagmé, arrondissement de Fotokol, département de Logone et Chari, région de l'extrême nord', reconnait le ministère de la Défense dans le communiqué.

'Le bilan provisoire de cette macabre expédition est le suivant: huit militaires tués et treize blessés évacués à l'hôpital militaire de Maroua pour un suivi approprié...Plusieurs assaillants neutralisés, leurs corps ont été emportés pendant le repli des terroristes conformément à leurs habitudes en pareilles circonstances', ajoute le Mindef dans le communiqué signé par le Capitaine de vaisseau Atonfack Guemo Cyrille.

Rejoignez notre newsletter!