Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 20Article 597871

xxxxxxxxxxx of Thursday, 20 May 2021

Source: Camerounweb.com

URGENT : libre, Paul Chouta a rejoint sa famille

• Paul Chouta est désormais libre

• Le journaliste de CamerounWeb a rejoint sa famille

• Il n'a pas encore fait de déclarations officielles


Le lanceur d’alerte Paul Chouta a quitté ce jeudi 20 mai 2021 mai 2021, la prison centrale de Kondengui où il a séjourné pendant 25 mois. Le journaliste de CamerounWeb qui était accusé de diffamation par la romancière Calixthe Beyala a finalement rejoint sa famille.

Condamné le 18 mai à 23 mois de prison ferme et au paiement de 160 000 fcfa d’amende et 2 millions de dommages-intérêts, Paul Chouta devrait rentrer chez lui après avoir payé l’amende. Contre toute attente, le journaliste a été encore maintenu en détention jusqu’à ce jour.

« Deux avocats parmi nous ont accepté la charge de suivre l’étape de la libération de Paul Chouta, Me KouokAm Henri et Me Ndjodo. Ils ont réussi à payer les amendes hier 18 mai au greffe du Tribunal. La transmission à la prison est administrative. Jusqu'à un instant seulement, mes sources indiquent que les documents ne sont pas encore parvenus à la Prison Principale où se trouvent Paul », confiait hier un avocat de Paul Chouta à la rédaction de CamerounWeb.

Pour l’heure le journaliste de CamerounWeb ne s’est pas encore confié à la presse. Il préfère consacrer ses premiers instants de liberté à sa famille qu’il a abandonnée depuis si longtemps.

Injustement incarcéré et condamné

L’arrestation et la condamnation de Paul Chouta sort du cadre légal. Le lanceur d’alerte accusé de diffamation ne devrait pas passer plus de six mois en détention comme le prévoit le code pénal camerounais. Malgré les dénonciations des organisations internationales, il sera illégalement maintenu en détention pendant presque 2 ans sans jugement. Son affaire a été reporté à 28 reprises et la plaignante n’a assisté qu’à une seule audience.

La condamnation de Paul Chouta est critiquée par les organisations de défenses des droits de l’homme et de la liberté de presse. L’ONG Mandela Center International qualifie de honteuse la décision de condamnation de Chouta et invite le journaliste à interjeter appel.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter