Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 06Article 554305

General News of Friday, 6 November 2020

Source: www.camerounweb.com

URGENT: libération du Cardinal Chistian Tumi

La rédaction de camerounweb vient d'apprendre la libération de Son Eminence Cardinal Christian Tumi enlevé en début de soirée de ce jeudi par des combattants sécessionnistes d'ambazonie.

Notre équipe rédactionnelle n'est pas en mesure de confirmer la libération de Fon Mbinglo II qui lui-aussi avait été enlevé.

Quelques heures avant cette libération, les chrétiens catholiques qui ont eu vent de cet assaut ont décidé de défier les sécessionnistes. Ils se sont regroupés et ont quitté la division Bui tôt le matin pour Babessi dans la division Ngoketunjia. Leur objectif, demander la libération du cardinal Tumi et du Fon de Nso qui ont été enlevés hier jeudi par des hommes armés.
Le fon était de retour dans son palais Nso après avoir vécu des mois dans la région du Nord-Ouest lorsqu'il a été enlevé.

Les 11 enseignants de l’école primaire presbytérienne de Kumbo et de la section de jour du secondaire (PCHS Kumbo) située dans la ville de Kumbo, kidnappés le mardi 3 novembre 2020, à 8h57m, par un groupe d’hommes lourdement armés, non identifiés, ont eux-aussi été libérés après le paiement d’une forte rançon.

Il faut rappeler qu'une centaine d’hommes lourdement armés a pris d’assaut le quartier Quebessi, Baba 1 Babessi dans le département de Ngoketunjia, Région du Nord-Ouest. Avec une facilité inouïe et qui dépasse l’entendement du citoyen lambda, ils ont enlevé le Cardinal Christian Tumi et le Fon de Nso, avant de se fondre dans la nature, sans être inquiétés par qui que ce soit.

Le raid de Baba et de Babessi était commandé par le ‘’général Chao-Mao’’ un ex-pasteur devenu chef de guerre. Selon un proche du prélat, les indépendantistes reprochent à ce dernier le fait d’avoir encouragé le retour des classes. Pour les sécessionnistes le retour à l’école après quatre ans d’hibernation sonne comme un échec. C’est pourquoi ils n’hésitent à remuer ciel et terre, pour qu’il n’y ait pas d’école dans le NOSO.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter