Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 09Article 601255

Actualités of Wednesday, 9 June 2021

Source: www.camerounweb.com

URGENT : le siège du GICAM cambriolé, lourd bilan

Le siège du GICAM cambriolé, lourd bilan Le siège du GICAM cambriolé, lourd bilan

• Le GIGAM a été victime de cambriolage

• Les auteurs de l'acte ne sont pas identifiés

• Une enquête a été ouverte


Le Groupement Inter-patronal du Cameroun (GIGAM) annonce le cambriolage de son siège sis à Bonanjo à Douala. L'incident s'est produit dans la nuit du 08 au 09 juin 2021.

"Plusieurs bureaux ont été éventrés et de nombreux dégâts matériels constatés", révèle Célestin Tawamba, président du GICAM dans un communiqué dont CamerounWeb s'est procuré copie. Le patron des Patrons annonce l'ouverture d'une enquête pour déterminer "les circonstances de ce cambriolage et d'en identifier les auteurs". Cet incident se produit moins de 48 heures après le cambriolage du siège de la Direction Générale des Impôts.

En effet, selon des informations de sources concordantes recueillies par la rédaction de CamerounWeb, un groupe de malfrats non identifiés a cambriolé les locaux de l'institution dirigée par Modeste-Mopa dans la nuit de lundi à mardi.

Les premiers éléments d'enquêtes montrent que plusieurs documents et ordinateurs liés au Covidgate ont été emportés. Beaucoup de bureaux de directeurs et sous directeurs ont été réellement touchés. Actuellement le siège de la Direction Générale des Impôts a été mis sous scellés et ne sera ouvert au public après vérification.

Comme dans les locaux du CONSUPE, les cambrioleurs ne se sont intéressés qu’aux éléments liés au scandale de détournement des fonds destinés à amoindrir les effets de la pandémie sur les populations camerounaise.

Il faut rappeler que, quelques jours après que des ordinateurs et autres serveurs contenant des dossiers sensibles en rapport avec l’enquête menée par le Tcs sur la gestion des 180 milliards alloués à la riposte contre le Covid ont été emportés par des malfrats, le chef de l’Etat a exigé célérité et lumière à l’effet de mettre main sur les auteurs et potentiels commanditaires de ce vol.

Selon le journal « L'Anecdote », qui apporte cette précision dans sa parution N°1185 du 07 juin 2021, Paul Biya « veut voir clair dans ce curieux cambriolage survenu la semaine dernière au Contrôle supérieur de l’Etat (Consupe) où des véhicules ciblés ont été vandalisés, des documents, des ordinateurs et autres serveurs contenant des éléments importants, en rapport avec l’enquête en cours au tribunal criminel spécial (Tcs) ont été emportés par des brigands. Des sources internes renseignent que des documents contenant des rapports de missions de contrôle menées dans certains départements ministériels dans le cadre de la gestion des fonds Covid, ont été volés.”.

Rejoignez notre newsletter!