Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 29Article 552628

General News of Thursday, 29 October 2020

Source: coupsfrancs.com

URGENT: enlèvement de la femme qui a prédit la colère divine sur Paul Biya et son régime

Alors qu’il tenait un discours guerrier à Kumba pour intimider les populations, le ministre de l’Administration territoriale s’est fait solennellement reprendre par une dame dans foule. La vidéo de cette humiliation est devenue virale sur la toile. Mais qui est donc cette brave dame qui a osé défier le pouvoir de Yaoundé ? Qu’est-elle devenue?

Ce n’est que deux jours après les massacres que le président Paul Biya a fait un tweet. À la tête d’une délégation interministérielle créée par le Premier ministre Joseph Dion Ngute, le ministre de l’Administration territoriale, s’exprimant aux populations de cet arrondissement encore sous le choc, a utilisé , comme à son habitude un ton dur et un verbe haut . A des familles qui revêtent encore le drap du deuil, le tout puissant ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji, est venu vanter la le président-dieu de Paul Biya et de l’armée camerounaise.

Son message était de faire comprendre à son auditoire que seule l’armée à le monopole légitime de la violence «Seuls les militaires doivent être armés», a insisté le membre du régime Biya avant de déterrer son verset fétiche de la Bible Romain 13 : 1-5 «Que chacun se soumette aux autorités qui nous gouvernent, car toute autorité vient de Dieu, et celles qui existent ont été établies par Dieu…», il l’a à peine paraphrasé que les salamalecs ont suivi en chaîne «Paul Biya est président Paul Biya est le chef de l’Etat parce que Dieu en a décidé ainsi.».

Avec un courage débordant , une dame dans la foule va interrompre le discours d’Atanga avec les mots « Objection ! Sachez que personne ne peut combattre Dieu», a-t-elle lâché. Apeuré, les «Ok please. Let us put it out of here» du ministre n’ont rien eu pour la faire reculer « Peu importe tout ce que vous allez faire. Sachez que personne ne peut combattre Dieu. Vous pouvez dire tout ce qui vous vient à l’esprit du haut de cette chaire. Mais je tiens à vous rappeler qu’il y a Dieu dans les cieux et qui va juger tout le monde.», a-t-elle lancé devant un Atanga Nji muet comme une tombe.



Une allocution venue de nulle part, mais qui semblait connaitre l’assentiment de la foule. La dame a conclu ce discours par une mise en garde à l’endroit du régime Biya «Dieu demande au régime Biya de démissionner. Et si le gouvernement ne réagit pas pour mettre fin à cette situation, Dieu va frapper en commençant par le sommet. Le président est un homme, la bible déconseille de placer en un homme, mais en Dieu. Le gouvernement et ses ministres ont échoué, honte à eux.»

Le courage de cette dame a été diversement salué, et Atanga Nji pris à son propre piège. Le ministre qui avait nié l’existence de la crise anglophone est l’un des premiers à avoir crié la victoire du gouvernement sur des terroristes alors que la crise fait encore des morts. S’il invite ses compatriotes à suivre les préceptes de Romain 13 : 1-5, selon lequel tout pouvoir vient de Dieu, Atanga Nji sait d’où vient le sien. Ce dernier ne peut plus se rendre fièrement dans son village natal sans gilets pare-balle et les fortes escortes militaires, si son pouvoir lui donne encore le courage d’y aller d’ailleurs.

Mais, plusieurs sources annoncent que cette femme qui a osé élevé sa voix et pointé du doigt le régime de Yaoundé dans la situation de l’insécurité et une guerre interminable dans les régions anglophones, serait portée disparue. Elle aurait été enlevée par les services de sécurité du régime. Nous y reviendrons.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter