Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 07Article 525544

General News of Tuesday, 7 July 2020

Source: www.camerounweb.com

URGENT: Martin Mbarga isole complètement Amougou Belinga (DOCUMENT)


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le Délégué général à la sûreté nationale, Martin Mbarga vient de décider du rappel des policiers qui assurent la sécurité du PDG du groupe l'ANECDOTE, Jean-Pierre Amougou Belinga.

C'est une dépêche du lanceur d'alerte Boris Bertolt que la rédaction de camerounweb vous propose de découvrir.


Après avoir attaqué le DGSN, Mbarga Nguele, dimanche sur les antennes de Vision 4, Amougou Belinga a passé un lundi au calme chez lui ne sachant pas ce qui se préparait contre sa personne. C’était mal connaître le vieux Mbarga.

Du fait qu’ils étaient amis de longues dates, Amougou Belinga bénéficiait d’une protection particulière. 13 policiers avaient été affectés pour la sécurité de son domicile et celui de Vision4. Cependant l’amitié ne filant plus du bon coton entre les deux, Mbarga Nguele a décidé de reprendre ses choses.

Hier soir, alors qu’il tranquillement au téléphone et devant sa télévision, Amougou Belinga se rend compte que les policiers qui gardaient en permanence sa résidence ont subitement. Ceux qui étaient à VISION 4 se sont évaporés.

En réalité , Mbarga Nguele se rappelle que ces policiers étaient au frais du contribuable. Leurs malheurs ne s’arrêtent pas là. Il va signer leur affectation dans des régions éloignées de la ville de Yaoundé afin qu’ils ne soient plus en contact avec Amougou Belinga. Certains ont été affectés à Ayos, pour les chanceux à Eseka et les plus malchanceux à Yoko.

Amougou Belinga, le ZOMLOA des ZOMLOA envisage remplacer “ ses policiers “ par les gendarmes et militaires. Chaud devant.


Mbarga_Amougou

Mbarga_Amougou

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter