Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 05Article 595597

Actualités of Wednesday, 5 May 2021

Source: www.camerounweb.com

URGENT : LANACOME menace de descendre dans la rue

Lanacome menace de descendre dans la rue Lanacome menace de descendre dans la rue

La Confédération des syndicats autonomes menace le Premier ministre. Les employés de Lanacome réclament leurs arriérés de salaire.

A travers une lettre adressée au ministre le 22 avril, La confédération des syndicats autonomes revendique trois mois d'arriérés de salaire pour les travailleurs du Laboratoire national de contrôle de qualité des médicaments et d'expertise ( Lanacome), dès la fin du mois d'avril 2021.

Elle donne à Jospeh Dion Ngute un délai de 15 jours pour trouver une solution définitive à ce problème et décline sa responsabilité aux éventuels désagréments qu'elle pourrait causer.

Signalons que le Lanacome est un Établissement public administratif, crée le 12 mars 1996 par décret n° 96/055, et réorganisé par décret n° 764/2018 du 11 décembre 2018, en Etablissement public à caractère scientifique et technique et a pour mission de contrôler la qualité des médicaments tant importés que produits localement et des autres produits de santé...

Le Lanacome a pour source de revenus comme précisé dans les décrets de création et de réorganisation, la quote-part de l’homologation des médicaments, les produits de ses prestations de service, les subventions et contributions de l’Etat, les dons.

Une note de service avait été signée par l’ex ministre de la Santé, André Mama Fouda, sur la répartition des fonds issus de l’homologation à savoir : 55% pour le Lanacome et 45% pour la Commission nationale du médicament logée à la Direction de la Pharmacie, du Médicament et des Laboratoires (DPML) du Minsanté.

Pour rappel, en 2019, après trois mois d’arriérés de salaire, un mot d’ordre de grève avait été lancé et levé la veille du début de la grève par un déblocage d’une subvention spéciale du ministère des Finances. En 2020, le même personnel a observé un mouvement de grève de près de 2 semaines, qui a été levé suite à une concertation avec le ministre de la Santé Manaouda Malachie.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter