Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 09Article 612664

Politique of Monday, 9 August 2021

Source: www.camerounweb.com

UPC : le Congrès qui va imploser le parti de Um Nyobe

Elle a pour but de réconcilier les différentes factions. Elle a pour but de réconcilier les différentes factions.

L’Union des populations du Cameroun prépare un rencontre.

Elle a pour but de réconcilier les différentes factions.

Les différents clans se montrent déjà réfractaires à cette rencontre qui se veut pourtant unitaire.

Après l’assemblée générale de l’UPC du 3 aout dernier, ses participants envisagent la réorganisation du parti à la base. « L’Urgence de l’heure appelle est à la réorganisation et à l’harmonisation consensuelle des structures de base de l’Upc », indique la résolution N°2. Seulement cette volonté semble utopique du fait que qu’une réorganisation consensuelle des structures de base du parti exige la participation des principaux protagonistes des gueguerres actuelles au sein du parti. Plusieurs observateurs ont d’ailleurs déjà tranché que cette initiative s’enfonce tout droit dans le mur.

Un congrès qui se veut pourtant unitaire et inclusif dans le but de sceller la réconciliation des différentes tendances du parti historique. Du coté des pourfendeurs du congrès, un cadre du bureau du secrétaire général Baleguel Nkot, le secrétaire général élu de l’UPC est claire: « La soit dite réunion des cadres de Révérend Nwandi l’engage seul. La vraie réunion des cadres de l’Upc est prévue le 13 Août ». De sources proches du secrétariat général du Dr Baleguel Nkot, cette réunion du 13 août ambitionne de jeter les bases du congrès de septembre prochain de l’Upc. Sur le Plateau d’ « Equinoxe soir » du mardi 03 août dernier, Jacques Yetè Mboté, Coordonnateur régional de l’Upc pour le Littoral, fidèle compagnon du Dr Baleguel Nkot, a affirmé avec emphase que le congrès de l’Upc se tiendra en septembre prochain. Avant d’exhorter les forces exogènes qui divisent le parti historique à laisser l’Upc gérer elle-même ses propres problèmes.

Un congrès de nul effet

Du coté des alliés de Baleguel Nkot, l’on envisage organiser un congrès le 13 aout prochain, pourtant les assises du 3 aout avaient déjà donné la sentence : tout congrès de l’Upc convoqué en dehors des résolutions de la présente assemblée générale ( celle du 3 aout) des cadres est déclaré nul et de nul effet ». Une résolution qui fait sourire dans l’autre camp, où l’on se demande bien si elle lie l’administration territoriale qui délivre les autorisations de manifestations publiques.

Rejoignez notre newsletter!