Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 18Article 535420

General News of Tuesday, 18 August 2020

Source: Cameroon Info

Tueries dans le NoSo: le Prof Eric Owona Nguini s'en prend vertement aux ONG et dédouane Biya

Le Vice-recteur de l’Université de Yaoundé I, chargé de la Recherche, de la Coopération et des Relations avec le monde des entreprises, dénonce une attitude complice des Organisations Non Gouvernementales, dans les exactions dans les deux régions anglophones, et croit savoir que l’enjeu de leur implication réside dans la chute du régime de Yaoundé. Un dessein qu’il attribue à certains partis politiques de l’opposition également.

Invité des «Matinées de la CRTV», de ce mardi 18 août 2020 sur le poste national de la Cameroon Radio Television, le Pr Mathias Eric Owona Nguini, a réagi à la série de tueries qui émaillent les revendications des groupes armés séparatistes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis le début du mois août en cours.

Le Vice-recteur de l’Université de Yaoundé I, chargé de la Recherche, de la Coopération et des Relations avec le monde des entreprises, a été interrogé sur le mutisme des ONG nationales et internationales. Le politologue n’a pas été tendre vis-à-vis de ces organismes de défense des Droits de l’Homme.

«J’ai à plusieurs reprises, indiqué, qu’un certain nombre d’Organisations Non Gouvernementales, nationales ou internationales, en réalité étaient devenues des acteurs de cette guerre hybride, et des acteurs qui se rangeaient aux côtés de la coalition séparatiste. En raison de leur grille idéologique, qui est extrêmement hostile au système gouvernant, ils prennent de manière quasi inconditionnelle, partie en faveur des actions de ces groupes. Ils font semblant de les dénoncer, mais en réalité ils ne le font jamais au fond. Parce qu’en réalité, leur calcul a toujours été que ces violences là déstabilisent le pouvoir et le fasse tomber. C’est extrêmement malheureux, parce qu’à partir de ce moment, on ne se retrouve plus dans l’éthique de la défense et de la promotion des Droits de l’Homme», a assené l’Enseignant de Sciences politiques.

Mathias Eric Owona Nguini voit donc en l’attitude des ONG, une fourberie qui s’imbrique avec celle de certains partis politiques, dont le dessein idéal est d’accéder au pouvoir, avec la complicité de ces organisations.

«Il y a des groupes politiques qui font commerce, et c’est extrêmement dramatique, de ce qui se passe dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest. Eux aussi pensent que cette situation peut leur profiter politiquement. Ils condamnent à demi-mots ces exactions, et font preuve d’une hypocrisie remarquable», a ajouté l’universitaire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter